Les Rêves de Mys

 

Partager le plaisir de découvrir, de créer, de rêver, de ces "petits riens" qui font nos vies et échanger idées, belles images et savoir-faire.

<septembre 2018>
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
1234567

Archives
août 2018 (8)
juillet 2018 (3)
juin 2018 (10)
mai 2018 (5)
avril 2018 (5)
mars 2018 (8)
février 2018 (5)
janvier 2018 (3)
décembre 2017 (8)
novembre 2017 (3)
octobre 2017 (9)
septembre 2017 (5)
août 2017 (6)
juillet 2017 (3)
juin 2017 (12)
mai 2017 (11)
avril 2017 (12)
mars 2017 (8)
février 2017 (6)
janvier 2017 (2)
décembre 2016 (9)
novembre 2016 (6)
octobre 2016 (2)
septembre 2016 (8)
août 2016 (12)
juillet 2016 (6)
juin 2016 (6)
mai 2016 (5)
avril 2016 (6)
mars 2016 (8)
février 2016 (8)
janvier 2016 (8)
décembre 2015 (6)
novembre 2015 (1)
octobre 2015 (10)
septembre 2015 (6)
août 2015 (8)
juillet 2015 (10)
juin 2015 (8)
mai 2015 (8)
avril 2015 (7)
mars 2015 (8)
février 2015 (6)
janvier 2015 (8)
décembre 2014 (9)
novembre 2014 (4)
octobre 2014 (7)
septembre 2014 (5)
août 2014 (10)
juillet 2014 (6)
juin 2014 (9)
mai 2014 (7)
avril 2014 (9)
mars 2014 (8)
février 2014 (7)
janvier 2014 (11)
décembre 2013 (9)
novembre 2013 (8)
octobre 2013 (5)
septembre 2013 (7)
août 2013 (8)
juillet 2013 (11)
juin 2013 (7)
mai 2013 (6)
avril 2013 (6)
mars 2013 (5)
février 2013 (6)
janvier 2013 (9)
décembre 2012 (7)
novembre 2012 (6)
octobre 2012 (11)
septembre 2012 (9)
août 2012 (7)
juillet 2012 (10)
juin 2012 (10)
mai 2012 (10)
avril 2012 (14)
mars 2012 (8)
février 2012 (11)
janvier 2012 (11)
décembre 2011 (9)
novembre 2011 (11)
octobre 2011 (11)
septembre 2011 (9)
août 2011 (12)
juillet 2011 (10)
juin 2011 (9)
mai 2011 (12)
avril 2011 (10)
mars 2011 (12)
février 2011 (11)
janvier 2011 (9)
décembre 2010 (12)
novembre 2010 (9)
octobre 2010 (10)
septembre 2010 (12)
août 2010 (11)
juillet 2010 (12)
juin 2010 (8)
mai 2010 (9)
avril 2010 (7)
mars 2010 (6)
février 2010 (9)
janvier 2010 (3)
décembre 2009 (1)
novembre 2009 (4)
septembre 2009 (3)
août 2009 (6)
juillet 2009 (2)
juin 2009 (2)

Quelques citations...
 Nous ne devrions jamais avoir honte de nos larmes, car c'est une pluie qui disperse la poussière qui recouvre nos coeurs endurcis.
Charles Dickens- Les grandes espérances

 
 Je ne sais pas ce qui est beau, mais je sais ce que j'aime et je trouve ça amplement suffisant.
-Boris Vian-
 
 Le bonheur est une petite chose que l'on grignote assis par terre au soleil.
-Jean Giraudoux-

 
 Il est des moments où il faudrait oublier les vieux espoirs et s'en créer de nouveaux.
-Johann Friedrich von Schiller-
 
 Il y a des moments où il faut encore courir des risques, faire des pas fous.
-Paulo Coelho- Sur le bord de la rivière Piedra

 
 L'automne, c'est cousu de moments de grâce qui ne durent pas.
-Janine Boissard- La maison des enfants
C'est très important le rire, il brise le mur de la peur, de l'intolérance et du fanatisme.
-Tahar Ben Jellon- La nuit sacrée

 Le temps est ce que nous sommes. Il est sur notre visage, dans nos silences, dans notre attente. Méritons le temps de la patience et des jours où rien n'arrive.
-Tahar Ben Jellon- La nuit sacrée
La patience est l'art d'espérer.
- Luc de Clapiers, Marquis de Vauvenargues-
Cueillons les douceurs, nous n'avons à nous que le temps de notre vie.
- Proverbe perse -
Quand on aime la vie, on aime le passé,parce que c'est le présent tel qu'il a survécu dans la mémoire humaine.
-Marguerite Yourcenar- Les yeux ouverts

Soyez reconnaissants aux personnes qui nous donnent du bonheur. Elles sont les charmants jardiniers par qui nos âmes sont fleuries.
- Marcel Proust -
Le souvenir c'est la présence invisible.
- Victor Hugo - Océan prose

Le souvenir est le parfum de l'âme.
- George Sand -
Il y a des moments doublement mélancoliques et mystérieux, où notre esprit semble éclairé à la fois par le soleil qui se couche et par la lune qui se lève.
- Victor Hugo -

...Ne cultive pas les regrets, on ne récolte jamais que les sentiments que l'on sème...
- Charles Aznavour - Il te suffisait que je t'aime
Chacun de nous sent un jour le besoin d'exorciser ses démons, ceux qu'il connait et surtout ceux qu'il ignore et qui le poussent vers des ravins qu'il ne voit pas.
- Tahar Ben Jelloun - L'auberge des pauvres

La vie est semée de ces miracles que peuvent toujours espérer les personnes qui aiment.
- Marcel Proust - A l'aube des jeunes filles en fleurs
Chaque douleur est une mémoire.
- Eric Fottorino - Un territoire fragile

... Nos raisons renoncent mais pas nos mémoires ...
- J.J Goldman -
Je voudrais vous revoir
La mémoire, c'est curieux, s'attarde délicieusement là où les yeux ont pleuré.
- Hugo Pratt - Hugo Pratt en verve

Si quelque chose de précieux et d'irremplaçable disparait, nous avons l'impression de nous réveiller d'un rêve.
- Hermann Hesse -
Un peu de folie est nécessaire pour faire un pas de plus.
- Paulo Coehlo -
Manuel du guerrier de la lumière
... Il doit rester quelques rêves d'enfant cachés sous mon oreiller, je tenterais de ne pas les écraser avec ma tête lourde de soucis d'adulte...
- Mathias Malzieu - La mécanique du coeur
Aujourd'hui n'est que la mémoire d'hier, et demain le rêve d'aujourd'hui.
- Khalil Gibran - Le prophète

Les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais.
- Oscar Wilde -
... L'amour est bien le plus difficile des arts. Et écrire, danser, composer, peindre c'est la même chose qu'aimer. C'est du funambulisme. Le plus difficile, c'est d'avancer sans tomber.
- Maxence Fermine - Neige
La mélancolie, c'est le bonheur d'être triste.
- Victor Hugo -
Je suis plein du silence assourdissant d'aimer.
- Louis Aragon - Le fou d'Elsa

Le vrai rêveur est celui qui rêve de l'impossible.
- Elsa Triolet - Mille regrets
C'est fou comme la voix seule peut dire d'une personne qu'on aime - de sa tristesse, de sa fatigue, de sa fragilité, de son intensité de vivre, de sa joie. Sans les gestes, c'est la pudeur qui disparaît, la transparence qui s'installe.
- Philippe Delerm - La première gorgée de bière et autres plaisirs minuscules

Bonheur : un mot fragile, évanescent, léger surtout.
- Philippe Delerm -
Ce qu'il y a devant nous et ce que nous laissons derrière, ceci est peu de chose comparativement à ce qui est en nous. Et lorsque nous amenons dans le monde ce qui dormait en nous, des miracles se produisent.
- Henry David Thoreau -

Nous ne choisissons pas les choses qui nous touchent.
- Graham Greene -
Les mots sont les passants mystérieux de l'âme.
- Victor Hugo - Les contemplations

Il faut apprendre à oublier sans ça, l'existence devient impossible.
- Alice Parizeau - Survivre
Il y a des moments où les rêves les plus fous semblent réalisables à condition d'oser les tenter.
-Bernard Weber- La révolution des fourmis
On ne se souvient pas des jours, on se souvient des instants.
Les grandes passions se préparent en de grandes rêveries.
- Gaston Bachelard - La poétique de la rêverie
Le futur appartient à ceux qui croient à la beauté de leurs rêves.
- Eléanor Roosevelt -
L'art n'est que sentiment.
- Auguste Rodin -

Tu dois vivre dans le présent, te lancer au devant de chaque vague, trouver ton éternité à chaque instant.
- Henry David Thoreau -
Les fleurs du printemps sont les rêves de l'hiver racontés, le matin, à la table des anges.
- Khalil Gibran -

Quelle flamme pourrait égaler le rayon de soleil d'un jour d'hiver.
- Henry David Thoreau -
Si vous ne renoncez à rien, vous vous abstenez de choisir. Et quand on s'abstient de choisir, on s'abstient de vivre la vie que l'on voudrait.
- Laurent Gounelle - L'homme qui voulait être heureux
Dans le domaine de la sagesse, tout progrès exige une bonne dose de culot.
- Hanif Kwreshi - Intimité
L'arbre de la tristesse ne le plante pas dans ton coeur. Relis chaque matin le livre de la joie.
- Omar Khayyam -

L'avenir nous tourmente, le passé nous retient, c'est pour ça que le présent nous échappe.
- Gustave Flaubert - 
Le silence est une tranquillité mais jamais un vide ; il est clarté mais jamais absence de couleur ; il est rythme ; il est le fondement de toute pensée.
- Yehudi Menuhin
-
La vie est comme un arc en ciel : il faut de la pluie et du soleil pour en voir les couleurs.
- A. Ramaiya -

La passion, cet absolu désir qu'on ne peut jamais combler quand il a pour moteur l'absence de l'autre.
- Jean Royer - La main cachée

Ce que la voix peut cacher, le regard le livre.
- Georges Bernanos - Dialogue des carmélites
Les seuls beaux yeux sont ceux qui vous regardent avec tendresse.
- Coco Chanel -

Savoir qu'il n'a plus rien à espérer n'empêche pas de continuer à attendre.
- Marcel Proust - A l'ombre des jeunes filles en fleurs
La tristesse va et vient comme les saisons.
- Diana Evans -

La vie n'est pas triste. Elle a des heures tristes.
- Romain Rolland -
L'imagination peint, l'esprit compare, le goût choisit, le talent s'exécute.
- Duc de Lévis - Maximes, préceptes et réflexions

L'amour fait songer, vivre, croire.
- Victor Hugo - Les contemplations
Toutes les batailles de la vie nous enseignent quelque chose même celles que nous perdons.
- Paulo Coelho - La cinquième montagne

Le jardin est une méditation à ciel ouvert, un secret révélé à qui le mérite.
- Ghislaine Schoeller - Marie d'Ispahan
Y a t 'il une oreille assez fine pour entendre le soupir des roses qui fanent ?
- Arthur Schnitzler -

Entre les désirs et leurs réalisations s'écoule toute la vie humaine.
- Arthur Schopenhauer -
On voit tellement de choses lorsqu'on ferme les yeux.
- Dominique Levy-Chédeville - Gaspard de la nuit et des étoiles

Nul ne rencontre deux fois l'idéal. Combien peu le rencontrent même une fois ?
- Oscar Wilde - Le portrait de Dorian Gray
Dans toutes les larmes s'attarde un espoir.
- Simone de Beauvoir - Les Mandarins

D'une joie même le souvenir a son amertume, et le rappel d'un plaisir n'est jamais sans douleur.
- Oscar Wilde - Le portrait de Dorian Gray
... Il faut savoir cacher sa peine sous le masque de tous les jours...
- Charles Aznavour - Il faut savoir
Les mains sont des symboles et parfois des révélations.
- Eve Belisle - Pension de famille
Il y a des mots qui pleurent et des larmes qui parlent.
- Abraham Cowley -

On a besoin des mains pour dire les choses que la parole ne traduit pas.
- Anne Hebert -Le torrent
Ce que la volupté a de délicieux, elle le reçoit de l'esprit et du coeur.
- Vauvenargues -

Une lettre c'est magnifique et précieux comme un morceau d'âme.
- Anne Dandurand - Petites âmes sous ultimatum
Sans vos gestes, j'ignorerais tout du secret lumineux de votre âme.
- José Ortega Y Gasset -

La vie est un sommeil, l'amour en est le rêve. Et vous aurez vécu, si vous avez aimé.
- Alfred de Musset -A quoi rêvent les jeunes filles
Ce sont mes amis qui m'ont fait aimer la vie. Ils me rendent meilleur à mesure que je les trouve meilleurs eux-mêmes.
- Jacques Chardonne -
La sagesse fait durer, les passions font vivre.
- Chamfort -
Je puis regretter d'avoir menti, d'être la cause de ruines et de souffrances mais fussé-je sur le point de mourir, je ne pourrais me repentir d'avoir aimé.
- Graham Greene - Le fond du problème
Les raisonnables ont duré, les passionnés ont vécu.
- Chamfort -
On peut sécher ses larmes, mais son coeur jamais.
- Marguerite de Valois -

La passion est un ouragan, quelque chose de sublime qui précipite le désastre. C'est une histoire qui se termine toujours mal.
- Tahar ben Jelloun - L'auberge des Pauvres
N'oubliez pas, on vit juste pour quelques rencontres.
- François Cheng -

L'absence est une ride du souvenir. C'est la douceur d'une caresse, un petit poème oublié sur la table.
- Tahar ben Jelloun - Moha le fou, Moha le sage
Le plus beau des lendemains ne nous rend pas la veille.
- Proverbe français -

La lecture, charmant oubli de vous-mêmes et de la vie.
- Rivarol - Rivaroliana

Comme sont subtils et nombreux, et lourds à porter, nos fourvoiements, nos pensées secrètes, nos espérances inavouées, les gestes que nous attendons d'autrui, ceux que nous retenons,les mots que nous voulons entendre, ceux que nous entendons et ceux qui n'ont pas été dits.
- Alice Ferney - La conversation amoureuse
Les rêves sont les clés pour sortir de nous mêmes.
- Georges Rodenbach - Le règne du silence (Au fil de l'eau)
On donne facilement des conseils, ça amuse beaucoup celui qui les donne et ça n'engage à rien celui qui les reçoit.
- A.Karr -
L'absence est le plus grand des maux.
- Jean de la Fontaine - Les Fables

Le bonheur c'est du chagrin qui se repose.
- Léo Ferret -

Aimer et être aimé sera la plus grande affaire de toute notre vie.
- Jean-Jacques Rousseau -
C'est toujours par hasard qu'on accomplit son destin.
- Marcel Achard -

L'avenir nous tourmente, le passé nous retient, c'est pour ça que le présent nous échappe.
- Gustave Flaubert - 

 

 


Mys annonce
Alphonse Mucha
Exposition au Musée du Luxembourg à Paris (6e) jusqu'au 27 janvier 2019
en savoir +
Christian Lacroix habille Carmen
18 costumes réalisés par Christian Lacroix pour l'opéra Carmen de Georges Bizet exposés à La Chapelle du Grand Couvent à Cavaillon (84) jusqu'au 27 octobre
en savoir +
-Manger à l'oeil-
-Les Français à table en deux siècles de photos- Exposition au Mucem -Fort Saint Jean- à Marseille (13) jusqu'au 30 septembre
en savoir +
L'alchimie secrète d'une collection
Exposition de la collection printemps-été 1992 d'Azzedine AlaÏa à la Galerie Azzedine Alaïa à Paris (4e) jusqu'au 6 janvier 2019
en savoir +
Picasso, l'atelier du Minotaure
Exposition au Quai Albert Besson à Evian (74) jusqu'au 7 octobre
en savoir +
Haute dentelle
Exposition à la Cité de la dentelle et de la mode à Calais (62) jusqu'au 6 janvier 2019
en savoir +
Jardins pérennes
Domaine de Chaumont-sur-Loire -Prés du Goualoup- à Chaumont-sur-Loire (41) jusqu'au 4 novembre
en savoir +
Les Bigoudens marchands & faiseurs de mode (1750-1900)
Exposition au Musée bigouden à Pont-l'Abbé (29) jusqu'au 4 novembre
en savoir +
L'excellence normande
Exposition de dentelles anciennes à La Maison des dentelles à Argentan (61) jusqu'au 3 novembre
en savoir +
Le cabinet de curiosités
Exposition d'art contemporain -Marjolaine Savador-Morel à La Maison des dentelles à Argentan (61) jusqu'au 3 novembre
en savoir +
Jolies Ornaises, dentelles jumelles d'Alençon et d'Argentan
Exposition au Musée des beaux-arts et de la dentelle d'Alençon à Alençon (61) jusqu'au 4 novembre
en savoir +
Au fil du siècle, 1918-2018 -Chefs d'oeuvres de la tapisserie-
Exposition au Mobilier national -Les Gobelins- à Paris (13e) jusqu'au 23 septembre
en savoir +
"La nature du pli"
 Exposition de Simone Pheulpin au Domaine de Chaumont-sur-Loire à Chaumont-sur-Loire (41) jusqu'au 4 novembre
en savoir +
Tireurs de fils -Broderies bretonnes-
Exposition au Musée des coiffes et traditions à Les Ponts-de-Cé (49) jusqu'au 30 septembre
en savoir +
Rêves stellaires
Julien Salaud tisse sa toile à l'Abbaye de Bon Repos à Bon-Repos sur Blavet (22) jusqu'au 31 octobre
en savoir +
Sheila Hicks "Sens dessus dessous"
Exposition au Domaine de Chaumont-sur-Loire à Chaumont-sur-Loire (41) jusqu'au 4 novembre
en savoir +
Silhouettes
Exposition au Musée de la mode à Albi (81) jusqu'au 30 décembre
en savoir +
Yokoso -Bienvenue au Jpon -Entre traditions et modernité-
Exposition au Parc de Wesserling -Ecomusée textile à Hussereau-Wesserling (68) jusqu'au 30 décembre
en savoir +
"Apparitions"
Exposition de photographies de Christine Mathieu à la Cité de la dentelle et de la mode à Calais (62) jusqu'au 24 février 2019
en savoir +
Emmanuelle Rybojad : Exposition lumineuse
Exposition au Royal Monceau à Paris (8e)
en savoir +
Peintures des lointains
Exposition au Musée du Quai Branly à Paris (7e) jusqu'au 6 janvier 2019
en savoir +
Papiers peints du futur
Exposition au Musée du papier peint à Rixheim (68) jusqu'au 31 décembre
en savoir +
Bal(l)ade
Exposition au Musée de l'impression sur étoffes à Mulhouse (68) jusqu'au 30 septembre
en savoir +
L'histoire en costume - L'élégance au XVIIIe siècle
Exposition au Château de Champs-sur-Marne à Champs-sur-Marne (77) jusqu'au 2 novembre
DMC l'art du fil
-Histoire, actualités, Regards d'artistes- Exposition à l’Écomusée textile du Parc de Wesserling à Husseren-Wesserling (68) jusqu'au 30 décembre 2019
en savoir +

Mys et les livres

Mys et la musique
par Mys le vendredi 31 août 2018 14:57
Tout le monde en parlait depuis des jours, j'ai vu passer des quantités de photos de paniers remplis, il fallait que j'aille y faire un tour ; eh bien je n'ai pas été déçue, à partir du moment où l'on n'est pas inquiet du nombre de voitures sur le bas-côté,  où l'on se donne la peine de crapahuter, où se faire grafigner et arracher la tignasse par les broussailles ne vous fait pas peur alors là vous pouvez trouver chanterelles et sanguins.
Une sacrée bonne journée !!!



par Mys le vendredi 3 août 2018 09:07
Les pique-niques dans l'arrière-pays font un bien fou, non seulement on partage un excellent moment entre amis mais aussi la fraîcheur est au rendez-vous (une dizaine de degrés en moins !).

Les prés sont verts, les couleurs des fleurs lumineuses.

Un vrai bon moment...













par Mys le mardi 31 juillet 2018 14:49


Jour de brume
Les nymphes du ciel
Auraient-elles le vague à l'âme ?

Issa Kobayashi

 


Il y a toujours 1000 soleils à l'envers des nuages.

Proverbe hindou




Ce nouveau visiteur de mon jardin, un magnifique chat -écaille de tortue- n'a pas manqué de venir quémander quelques caresses.




Là-haut, tout là-haut avec 3 fois rien je refais la déco !




Dans l'air du temps...




Dans mon potager une courgette devenue cougourde suite à un oubli de cueillette !




Le vol du bourdon...




La tubéreuse, Précieuse estivale, première d'une floraison prometteuse !




Concerto sous un mûrier, musicienne infatigable...

Quelques instantanés -côté Nature- de ce mois de juillet si vite passé !


par Mys le mercredi 27 juin 2018 09:27
Il aurait été dommage de rater une si jolie ballade, heureusement nous l'avions prévue avant que mon petit orteil droit ne heurte malencontreusement une roue de caddie au supermarché. Résultat, orteils strappés pendant 15 jours et impossibilité de me chausser correctement...

Revenons à la ballade, le panorama est à l'infini et même au-delà !







L'explosion des couleurs printanières sublime l'univers minéral propre au Plateau de Caussols, des champs d'orchidées sauvages à perte de vue,









 d'étonnantes roses sauvages au parfum enivrant de miel poussent au milieu d'un chaos de pierres.



Parfois le minéral se mimétise en animal,



De découvertes en découvertes la progression est facile, au Col du Clapier des ruines d'habitations,



au hasard du chemin une borie,



au bout de la longue route le radar du Haut Montet, propriété de l'Aviation Civile.



Pour moi l'envers du décor puisque lorsque je monte au Doublier je suis au niveau des antennes (cherchez la petite flèche !)


 
Passer en une heure de temps du bord de mer à la montagne et découvrir hors saison des havres de paix et de contemplation tels qu' ici sont les privilèges de notre région.


PS : Depuis que je partage mes ballades j'ai réussi à dompter ma peur des chiens, disons plutôt que j'ai réussi à apprivoiser celle-ci.
  Elle s'appelle Séréna et c'est une Gentille Fofolle !




par Mys le dimanche 17 juin 2018 10:24
Quel que soit l'endroit où l'on se promène,  le printemps nous offre ses beautés éphémères.











" Ivre des couleurs du printemps, je gravis la colline,
La balustrade tombe dans le le Dong Ting.
L'onde a englouti trois chagrins dissipés,
Les montagnes s'enchainent entre les neuf Pics d'Azur.
Ample espace où dansent poissons et dragons,
Charme des fils divins et des fées...
Qui ce soir joue de la flûte ?
Le vent se déchaîne, la pluie répand l'obscurité."

Yàng Ji
- La tour de l'Adret du Mont-Sacré











Profitons de cette atmosphère si particulière, de ces parfums miellés, de ces couleurs intenses avant que l'été (s'il arrive un jour) nous entraine vers d'autres plaisirs...

par Mys le mardi 5 décembre 2017 00:00
J'ai profité des derniers beaux jours de novembre pour poursuivre mes escapades automnales.

Je me suis laissée guider pour découvrir au hasard des bois de vielles pierres à l'abandon (ou presque !).







Dans la lumière si particulière des journées d'automne les murs et troncs moussus, les immensités de feuilles mortes donnent à la forêt une atmosphère fantastique, on s'attend à tout moment à voir surgir et virevolter lutins, elfes et farfadets...







A défaut de ces petits êtres légendaires c'est un chevreuil que nous avons aperçu, mais trop rapide pour une photo !

par Mys le vendredi 17 novembre 2017 13:56
"... L'eau transparente jouait si bien le miroir qu'il était presque impossible de deviner à quel endroit du talus d'émeraude commençait son domaine de cristal..."

Edgar Alan Poe
-Nouvelles histoires extraordinaires-






Contraste minéral





Rien que pour nos yeux...

par Mys le lundi 6 novembre 2017 10:23
Et voilà en une nuit nous sommes passés à l'hiver...

Après 2 jours maussades et pluvieux les premières neiges sont tombées sur Le Doublier et Le Haut Montet, l’atmosphère est plus que fraiche.



Les nuages d'hier soir étaient peut-être annonciateurs de ce changement de temps...





Toujours est-il que devant cette froidure il a fallu que je ressorte en catastrophe quelques vêtements un peu plus chauds que tee-shirts et vestes légères sans parler des chaussures !

par Mys le jeudi 26 octobre 2017 07:59
Avant que n'arrive mon inévitable période d'hibernation je profite de cette arrière-saison aux accents encore estivaux.
-Pensez 25° un 25 octobre !-

Entre flamboyance de l'automne et vieilles pierres je vagabonde dans les bois.



















Ces quelques heures de marche propices au papotage et aux confidences sont une nouvelle parenthèse.

Décidément ces derniers temps des rencontres bienveillantes et créatives, des opportunités, des inquiétudes qui s'estompent (même si le fond reste présent...), des projets et des rêves à réaliser embellissent Ma Vie


par Mys le mercredi 25 octobre 2017 09:44
Presque 3 mois après, les stigmates de l'incendie de Saint-Cézaire sur Siagne sont encore bien visibles.



Un paysage de désolation où l'odeur du feu est toujours présente, les arbres sont des squelettes calcinés, leurs troncs noircis et écorchés,
 






les pierres ont éclaté sous l'effet de la chaleur...



Pourtant la vie reprend, ça et là de petites touffes vertes illuminent la terre brûlée ; beaucoup d'asparagus, promesses d'asperges printanières.





Il faudrait juste un petit coup de pouce du ciel, quelques gouttes de pluie pour activer cette Renaissance.

C'est l'étendue des dégâts qui impressionne, ça a dû être l'enfer sur terre...




par Mys le lundi 23 octobre 2017 11:00
L'arrière-pays grassois est riche de coins tranquilles -hors saison bien sûr !-



Me voilà partie aux Clues de Saint Auban,



je redécouvre cette route taillée dans la roche



en contrebas de laquelle entre ombre et lumière coule l'Estéron.



Le manque de pluie fait que le cours est bas, la promenade peut se faire dans le lit même de la rivière au plus près des baignoires et des cascades qui se succèdent.







L'air est frais, il n'y a personne, simplement le bruit de l'eau et cette impression d'être tout petit au pied de ces falaises qui s'élancent vers le ciel..





Je suis bien...

par Mys le jeudi 21 septembre 2017 12:47
Cette fois c'est certain j'abandonne définitivement PicMonkey, le logiciel de retouche photo qui j'utilisais jusqu'à maintenant.

Je vais me tourner vers Fotor dont les fonctionnalités me semblent simples à utiliser, la seule chose qui coince c'est qu'il me faut respecter une taille de photo et que je n'y parviens pas avec ce nouvel outil, je suis dans le flou le plus complet entre pixels, octets et pourcentage...

Donc, vous l'avez compris je fais un grand plongeon dans le bain informatique et je reviens !

Tout cela ne va pas réduire le retard que j'ai accumulé dans la rédaction de mes billets, disons plutôt dans le traitement de mes photos !

Allez haut les cœurs, je vous embrasse, à tout de suite.



par Mys le samedi 17 juin 2017 10:06
Un petit tour à Breil-sur-Roya, d'abord pour flâner au Salon organisé par l'Association De fil en aiguilles de la Vallée de la Roya dans le cadre de la Journée Européenne du Patchwork et également pour découvrir le village.









Pique-nique très très rafraichissant au bord de La Roya, l'eau était glacée mais étant donné la température extérieure ce fut un bonheur d'y tremper les orteils !





par Mys le vendredi 16 juin 2017 10:13
Là-haut, tout là-haut je passe mon temps à observer, quel que soit l'endroit où le regard se pose, de l'aube au crépuscule, au fil des saisons, tout proche ou à l'horizon il y a toujours quelque chose à découvrir et à contempler.











Apprécions ensemble ce spectacle permanent...

par Mys le mardi 16 mai 2017 12:03
Lorsque les thyms et les euphorbes épineuses décident de fleurir de concert le paysage s'habille de rose et de jaune, l'air tiède s'emplit d'un parfum de miel. Il fait bon



Abeilles et boudons s'étourdissent de pollen.



Là-haut c'est un peu mon Paradis...



par Mys le mercredi 30 novembre 2016 13:07
"A l'automne, les feuilles des arbres prennent de riches teintes d'or, de pourpre et de violet ;



-le soleil pare les nuages de couleurs plus splendides ;



-les forêts exhalent une odeur enivrante ;



 -et les feuilles qui tombent, et commencent à joncher les sentiers avertissent que tout va disparaitre, que tout va mourir, et invitent à contempler, avec plus d'attention et de recueillement, ces splendeurs qui vont s'effacer.




 Alors tous les sentiments prennent une teinte de douce mélancolie, l'amour s'empare du cœur avec une puissance jusque-là inconnue."



Alphonse Karr

par Mys le mardi 8 novembre 2016 10:48
Il est tôt pourtant le soleil  a déjà enflammé l'horizon,



La température est proche de 0°,



la brume s'étend sur la plaine de Séranon,



Je m'en vais en promenade apprécier la flamboyance,

 



les détails



et les plaisirs de l'Automne dans cet arrière-pays grassois que j'aime tant...




L'automne c'est cousu de moments de grâce qui ne durent pas.
Janine Boissard -La maison des enfants-

par Mys le jeudi 1 septembre 2016 13:53
Dans la forêt de La Moulière, j'ai rencontré d'étranges créatures minérales...

Côté pile, Petit Pierre de la Forêt avec son œil malicieux, son nez en pointe, sa bouche souriante est de sortie avec ses grosses godasses...



Côté face, Hippo l'hippocampe a lui aussi pris des vacances, délaissant la mer il est venu se mettre au vert...



C'est aussi loufoque que le nuage en forme de caniche...

Et vous que voyez-vous ?

par Mys le lundi 29 août 2016 09:34
En cette fin août quand la chaleur incite plus à rester à l'abri derrière les volets croisés qu'à aller balader me voilà partie pour une longue randonnée le long de l'Aqueduc du Foulon.



Terrain plat et ombragé pour une mise en jambe en douceur, l'eau coule dans des tuyaux au diamètre imposant, c'est un peu frustrant mais ça et là quelques fuites permettent de se rafraichir.





Soudain, au détour du sentier nous passons de l'ombre à la lumière, ce pour quoi je suis là s'ouvre devant mes yeux
la vue époustouflante sur les Gorges du Loup et la Cascade de Courmes.

Il est tôt pourtant la chaleur embrume déjà l'atmosphère.



L'Aqueduc -fil d'Ariane- de notre journée nous guide dans une succession de tunnels (une trentaine) et de passages à l'air libre.

Les tunnels, havres de fraicheur, plus ou moins longs et plus ou moins hauts sont parfois creusés d'ouvertures d'où la vue est saisissante, certains sont  inondés (10 à 15 cm d'eau ), pierres et planches bancales servent de gués mais inévitablement les chaussures plongent dans l'eau...







Quelques petites concrétions ornent certaines voutes, araignées (je n'ai vu que des toiles immenses et c'est tant mieux !), chauve-souris et ce que je pense être des salamandres occupent les lieux.


Les passages à l'air libre, ponctués de bouffées d'air saturées de chaleur permettent de voir le paysage, la forêt, les falaises... et le chemin parcouru !



  les villages lointains se rapprochent (Pont du Loup, Gourdon, Bar-sur-Loup), les repères également (la mer, les pistes de l'Aéroport de Nice, l'Observatoire de Nice , le Massif de l'Estérel, le Pic de Courmettes).

 Une vue à 180°









Tous ces lieux familiers vus sous un angle inédit...

Pique-nique au pied de cette fontaine, halte fraiche et cristalline.



Notre périple se termine en traversant une passerelle en fer très aérée et très en hauteur !!!!



 Ce fut une belle découverte et mon genou a tenu sans broncher ni pendant, ni après.
 Toutes ces heures passées chez le kiné auront été bénéfiques !!!!



J'aimerai y revenir à l'automne lorsque la végétation se pare d'or et de rouille, les paysages doivent être magnifiques.
Peut-être, qui sait ?


Pour info : nous avons mis environ 5 heures et demie - pauses repas et papotage comprises- pour faire la balade sans grande difficulté de dénivelé et sans se presser ;  une voiture au départ, une voiture à l'arrivée pour éviter de rebrousser chemin ; une lampe de poche  pour  les tunnels, de bonnes chaussures, de l'eau et ne pas craindre le vertige telles sont mes recommandations... et peut-être aussi éviter les journées après de gros orages à cause des chutes de pierres et du sol glissant.
Bonne balade.


par Mys le mercredi 24 août 2016 09:21
Un site préservé,  Le Mercantour,




Un lieu chargé d'histoire, l'Authion,







Camp des Cabanes Vieilles






La Redoute de la Pointe des Trois Communes

~~~~~~~~

quelques vaches nonchalantes et curieuses,




une journée d'été entre tempête de ciel bleu et vertes prairies alpines à tutoyer les sommets et à s'enivrer d'air pur...










jusqu'à distinguer un caniche dans les nuages, vous le voyez aussi !!!!




Je vous embrasse.
Mys




par Mys le vendredi 12 août 2016 10:21







"... Allez dans vos champs et vos jardins, et vous apprendrez que c'est le plaisir de l'abeille de recueillir le miel de la fleur, mais c'est aussi le plaisir de la fleur de donner son miel à l'abeille. Car pour l'abeille une fleur est une source de vie, et pour la fleur l’abeille est une messagère d'amour, et pour les deux, abeille et fleur, donner et recevoir le plaisir sont un besoin et une extase..."


Khalil Gibran -Le Prophète-

par Mys le mercredi 10 août 2016 10:37
Chose promise, chose due...

Voici le spectacle extraordinaire et féérique que nous a offert le ciel sur la Montagne du Doublier à quelques jours d'intervalle vers 21 heures courant juillet.








Ces 2 dernières ont été prises le 14 juillet dernier.
Ciel de feu et de sang comme un présage...





Rien à rajouter, simplement contempler, méditer et se recueillir...

par Mys le lundi 8 août 2016 10:20
Lorsque le soleil décline c'est le moment parfait pour partir au Doublier ramasser de la lavande.

Aussi loin que les yeux distinguent, des coussins de fleurs bleues illuminent le plateau.

La Nature s'apaise après une chaude journée d'été, tout est calme.







Ce spectacle soleil couchant est juste magnifique et vous n'avez pas encore tout vu, attendez de voir la suite...

Je ne sais pas pourquoi je vous sens impatients !




PS : Tout ça pour remplir quelques sachets confectionnés avec des chutes de tissus Souleaido (chics les sachets !!!!)

par Mys le lundi 1 août 2016 09:18
Deux jours, deux petites journées hors du temps, hors de tout.

Juste le nécessaire, un confort simple, la tête près des étoiles avec pour seule compagnie le bruit du vent et le chant des grillons (je ne trouve pas le mot striduler très poétique !).



Un apaisant petit intermède de repli.

par Mys le lundi 2 mai 2016 10:02
Un temps parfait pour une journée printanière au Mont Chauve.

Grâce au mistral le ciel dégagé est si limpide que là-bas, tout là-bas à l'horizon se distingue La Corse, disons plutôt son reflet.


Une première pour moi !

Une vue à l'infini côté mer



comme côté terre.



Le calme est absolu, l'air est doux.

Gambader parmi les thyms, les euphorbes épineuses et les cistes



 habillés de leurs tenues printanières,



m'allonger dans l'herbe pour laisser vagabonder mes yeux et/ou chercher l'apaisement de mon esprit sont des privilèges rares.



Et quelle que soit la saison j'apprécie ce lieu de parenthèse...

par Mys le lundi 18 janvier 2016 11:27
"Les temps sont durs pour les rêveurs..."
Amélie Poulain


Pourtant, au hasard d'une promenade en forêt la découverte d'un cœur de mousse contredit l'espace d'un instant cette affirmation !
Qu'est ce qui a guidé mes pas ce jour là, à cet endroit ?
Je n'aurai jamais de réponse et puis ça m'est bien égal, j'ai juste grandement apprécié cette découverte végétale...



"Il en faut peu pour être heureux..."
Le livre de la jungle


Seule au monde ou presque, à pas feutrés sur des tapis de mousse,



je traverse des sous-bois illuminés de soleil et de chaudes couleurs,



mille perles de rosée guirlandent sur les pins.



Tout est calme...

Peut-être, est-ce par mimétisme que mes tensions s'apaisent, que mes idées plutôt noires reprennent un peu de couleurs, que je respire à nouveau ?

par Mys le lundi 24 août 2015 14:24
Là-haut, tout là-haut la nuit est passée.
Il est 6h33 et l'horizon a retrouvé ses nuances de gris.



Peu à peu le ciel se teinte,



le soleil pointe,



l’atmosphère s'embrase.



Un nouveau jour commence...



La patience offre des moments magiques...


par Mys le samedi 22 août 2015 12:27
Là-haut, tout là-haut, à travers les brumes évanescentes d'une soirée d'été les paysages s'estompent, seuls les sommets en camaïeux de gris se dessinent.



Assise dans l'herbe, spectatrice privilégiée je m’approprie cet horizon quasi irréel.



Peu à peu le soleil décline, l'acier s'irise d'or,



le ciel devient incandescent, les nuages s'enveloppent de flamboyance.



  Rien ne trouble quiétude et contemplation.



La patience offre des moments magiques...

par Mys le mardi 4 août 2015 13:10
Une mer de nuages dissimule La Côte



alors qu'une mer bleu lavande inonde le Plateau du Doublier.



Il est tôt pourtant butineuses et  papillons sont déjà à l'ouvrage et s'enivrent de lavande fine.







Des plumes végétales volètent sous la légère brise...



Tout est calme dans ce jardin sauvage, il suffit de froisser les hampes fleuries pour que l'air s'emplisse de parfum singulier.



Pour un temps laissons derrière nous chaleur et brouhaha pour profiter de ces heures matinales entre rocailles et herbes folles...

par Mys le vendredi 24 juillet 2015 11:26
Le Plateau de Valensole et les environs du Lac d'Esparron m'ont offert cette année encore un paysage de carte postale de Provence.





Chaque début d'été j'espère secrètement traverser ces lieux au meilleur moment pour découvrir au détour d'un virage un horizon bleu lavande et des immensités de soleils aux cœurs fauves.





Contraste saisissant entre le bleu  et l'ocre  amplifié par l'étendue et l'agencement des champs.
Comment rester insensible à cette mer parfumée qui semble se perdre à l'infini ?





Et que dire du joyeux fouillis offert par les champs de tournesols, certains font leur fiers, d'autres ne sont pas encore fleuris... pourtant tous ensemble leurs têtes tournées vers le soleil ils illuminent le paysage de leur couleur éclatante.



Même si ça fait cliché je ne m'en lasse pas, c'est un de ces petits bonheurs que j'affectionne !

par Mys le lundi 13 juillet 2015 10:59
Il existe dans l'arrière pays grassois des lieux protégés du brouhaha de La Côte où la fraicheur apaise.
La Chapelle Saint-Jean-Baptiste à Saint Vallier de Thiey est un de ces endroits.



Dès l'arrivée marronniers et chênes séculaires offrent une ombre bienfaisante,



ruisseaux et mini-cascade sur -lit de mousse- invitent aux jeux d'eau !



Et surtout il y a La Siagne (tiens donc !) qui coule à 2 pas, elle n'est plus très accessible près de La Chapelle mais il suffit de faire quelques centaines de mètres en amont pour découvrir un coin idéal pour faire trempette, lire ou rêvasser...



Contemplative un jour, contemplative toujours.
J'aime m’installer sur une pierre au milieu de cette rivière que j'affectionne tellement  pour plonger dans mes pensées et mes souvenirs tout en  profitant de la fraicheur de ce coin de verdure, accompagnée par le chant des oiseaux et le bruit de l'eau.



Vous allez dire que je radote parce que je vous avez déjà parlé de cet éden mais il y a... si longtemps que je pense que vous ne m'en voudrez pas !

par Mys le mercredi 6 mai 2015 14:46
Je suis incorrigible.
Les 1001 évènements passés, présents et à venir emmêlés dans mon esprit me malmènent souvent m'empêchant d'être sereine.

Pourtant cette Nature éblouissante de Printemps,



ce cheminement au fil du canal de La Siagne simplement accompagnée par le clapotis de l'eau et le gazouillis des oiseaux m'ont permis de prendre le temps, de profiter du moment et de découvrir un lieu inconnu :



Le pont des Moulins



sous lequel sage ou exubérante coule



dans un environnement protégé cette rivière qui me fascine...

Tout y est propice à la contemplation



Son souffle ou sa candeur me touchent, chacune de mes visites est une redécouverte dont je ne me lasse jamais...

.


Cependant, cette saison bienfaisante pour l'âme est aussi déconcertante de renouveau, de renaissance, de changements et d'agitation intime...
Tellement d'évènements se télescopent, il est nécessaire de faire un choix, renoncer à certains pour tenter d'autres découvertes..


par Mys le lundi 16 février 2015 11:32
Quelle drôle d'idée que cette sortie ce vendredi au Doublier.

Ici le temps est couvert et là-haut le sommet porte son bonnet de brouillard mais rien n'est menaçant et de temps en temps un semblant de soleil s'extirpe de derrière les nuages alors partons...

Au fur et à mesure que nous approchons le paysage s'enveloppe d'écharpes de brume plus ou moins denses ;  la route est légèrement verglacée à l'ombre, les bas-côtés et les bois qui la longent sont enneigés.



Au sommet le contraste de température intérieur-extérieur est saisissant
Emmitouflage obligatoire !



La Côte est invisible masquée par le brouillard épais.



Les alentours sont cotonneux, on ne distingue plus de sentier,



nos pieds s'enfoncent dans une belle couche de poudreuse juste marquée ici et là de traces d'animaux.



Nous partons à l'aventure !



Jamais je n'avais vu le Doublier ainsi, tout y est calme, assourdit par le ciel  gris acier,
 c'est ouaté, c'est feutré, c'est calme et reposant.
Finalement cette escapade n'était pas une idée saugrenue plutôt un moment idéal (un peu frisquet) de contemplation...



Et voilà le Doublier aujourd'hui,  la neige y est à nouveau tombée mais il fait beau !

par Mys le mercredi 12 novembre 2014 10:03
Le ciel balade aujourd'hui encore de gros nuages blancs, l'atmosphère est détrempée, le paysage délavé.
 C'est annoncé il va encore pleuvoir...



Pour ne pas sombrer,  je vous emmène pour une petite balade au cœur de l'automne.



Ce matin là,  promesse d'une belle journée.



Mordorés, ambrés, rouges éclatants,



 les végétaux rivalisent d'audace.



Quelques pas sur la mousse.


L'automne est une demeure d'or et de pluie
Jacques Chessex
  -Batailles en l'air-

par Mys le lundi 27 octobre 2014 11:10
Quand champignons il y a...

Qu'entends-je il y a des cèpes dans le Var (comme chaque année me direz-vous), oui mais là j'ai du temps donc j'y cours, j'y vole...
Mais où ?
Mes infos me précisent vers Plan de la Tour.
Doun es aco ?*
Une fois "le patelin" trouvé me voilà partie à la recherche de cette pépite dont je n'ai plus ramassé de spécimen depuis... une éternité !



S'arrêter au hasard (dans un environnement propice bien évidemment, chênes et bruyères au minimum), s'enfoncer dans un fouillis d'arbustes géants et tyranniques, accommoder son œil à la végétation et apercevoir enfin ce pour quoi on est là,
c'est jubilatoire
!!!!!



 Même si ce n'est pas un joli petit bouchon tout juste sorti de terre, un cèpe est un cèpe !



Une journée douce et ensoleillée, la baie de Saint Tropez ou de Sainte Maxime (je n'arrive plus à me situer !) comme panorama, un panier bien garni et hop un petit bonheur de plus...



*Où est-ce que c'est ça ?
par Mys le samedi 23 août 2014 16:22
Dans la pénombre bleutée d'un matin d'août, allongée sur mon transat, bien au chaud dans mon duvet je me suis réveillée tôt pour m'offrir le lever du soleil.



Peu à peu l'Est se pare d'une lumière incandescente ,



des nuages ourlés de feu et d'or s'étirent nonchalamment,



 l'aube blanchie jusqu'à l'apparition tant convoitée.



Le jour se lève, tout est calme, l'instant est précieux...



par Mys le jeudi 21 août 2014 10:48
A l'heure où l'horizon flamboie,
où le lit du Var se métamorphose en un serpent miroitant



 le plaisir de la contemplation s'installe
et là assise dans l'herbe, baignée d'une lumière vespérale j'admire la Côte...




par Mys le lundi 18 août 2014 15:42
Le Street Art dans sa version graffiti prend de l 'altitude



au détour des lacets sur le route du Lachens



une exubérance de couleurs vives illumine le vert sombre des sapins...



par Mys le mercredi 13 août 2014 10:08
Tout avait mal commencé, une heure avant le départ pour notre pique-nique une pluie fine s'est mise  à tomber...

Une nouvelle fois en 15 jours pour la même raison  cette sortie allait tomber à l'eau -sans mauvais jeu de mots- !
Pourtant le ciel se dégagea et nous partîmes sans trop savoir si le temps se maintiendrait au beau...

Une sortie fraîcheur -16°C- au Lachens au milieu des sapins, environnés de pelouses alpines égayées de fleurs multicolores, de roches étranges,





de fraises des bois, de lavandes d'un mauve éclatant,



de champignons à profusion ; rosés des prés grands comme des assiettes et sanguins cachés dans l'herbe.



Une vraie bonne surprise.

Le ciel est resté clément et soudain entre blanc, bleu et gris est apparu un planeur...




par Mys le mercredi 19 février 2014 10:20
Un peu de temps, un coin de ciel bleu, une neige présente depuis quelques semaines et me voilà partie pour une journée ski de fond.



Ce ski que je trouve si esthétique est pourtant tellement physique.
 Chausser ses skis, chercher ses marques, ses repères, retrouver ses sensations, son souffle, doser ses efforts, solliciter ses muscles dans les montées, se laisser griser par les descentes  j'apprécie cette quête et ce dépassement de soi.



J'aime ce ski au calme où les seuls bruits sont ceux de la nature, du crissement de la neige et les battements de cœur accélérés par l'effort...
J'aime ce ski de solitude qui permet de s'écouter penser, de rêver aux bouleversements des mois à venir...
J'aime ce ski de contemplation, cette immensité blanche et ces paysages qui s'offrent à mes yeux...



Prendre son temps, se laisser guider juste par l'envie, le cœur et l'âme ressourcés et vivifiés de Grand Air.
Seul bémol le corps est lui endolori à cause d'une chute sur une partie verglacée !!!!




par Mys le mercredi 29 janvier 2014 17:04
Et voilà il fallait bien qu'elle se montre, nous sommes en hiver tout de même !

La neige est tombée tout près, la Montagne du Doublier où je gambadais il n'y a pas si longtemps est toute blanche.

Enfin je vais pouvoir sortir mes skis et aller dérouiller mes articulations et me décrasser. Vive le ski nordique !

Le contraste de température est saisissant et brutal, dimanche 18°C malgré un vent en tempête et aujourd'hui tout juste 5°C au meilleur de la journée...



par Mys le mercredi 15 janvier 2014 13:37
Désert minéral où résistent quelques lavandes hardies, quelques herbes rases, mousses, lichens et plantes grasses...



Roches tourmentées, creusées, érodées, faillées...



Monticules de pierres, vrais ou faux cairns...







Panorama à 360°permettant de découvrir en un regard circulaire mer et montagne...





Arpenter ce terrain de conquête immense, quasi silencieux, juste les sonnailles des troupeaux qui paissent en contrebas et que l'on voit cheminer de prés en prés, le souffle et le mordant de la brise qui rosit les joues, le sifflement strident d'un oiseau que l'on a dérangé... est un de mes plaisirs, chaque ballade est une découverte, chaque saison apporte sa différence, chaque moment de la journée ses ombres et ses lumières.

La Montagne du Doublier c'est tout ça, un lieu apaisant, vivifiant où il me reste tant à découvrir...

par Mys le mardi 14 janvier 2014 15:08
Pour aérer mon cerveau embrumé par un rhume qui n'en finit pas et pour dégourdir mes jambes après mon repos forcé nous voilà partis au Doublier.

Soleil, température douce  et brise légère un temps idéal pour savourer un thé et quelques viennoiseries en extérieur avec ce paysage comme horizon, certes un peu ennuagé mais à l'infini et au delà...



Pour peu qu'on se donne la peine de crapahuter, le point le plus élevé de ce désert minéral aux roches tourmentées par le temps et par l'eau offre une vue à 360° et un sentiment de paix. Plaisir des yeux et de l'âme.

 Il ne m'en faut pas plus en ce moment, simplement profiter de l'instant...

par Mys le jeudi 12 décembre 2013 13:21
16°C, pas un souffle de vent, quelques kilomètres en voiture et me voici  à la montagne pour dénicher quelques matières naturelles destinées à ma déco de fête.

La vue qui s'offre depuis ce point haut est phénoménale malheureusement estompée par de la brume (pollution ?)



La veste serait presque inutile tellement le fond de l'air est doux,  pourtant les versants à l'ombre conservent des vestiges de la neige tombée il y a 3 semaines.



Des lichens, de petites pommes de pin, du gui, j'ai trouvé mon bonheur et passé 2 belles heures au grand air.



A propos de gui, un peu rouillée la druidesse (!), grimper aux arbres ce n'est plus vraiment de mon âge...



par Mys le lundi 4 novembre 2013 15:41
L'air est doux, le ciel un peu plombé, c'est le temps idéal pour contempler la palette de l'automne au milieu des bois, pour admirer les contrastes et les subtilités de la Nature...

La Géante Dégingandée,



L’infiniment petit et le vert éclatant des mousses, le vert de gris et le jaune des lichens, le rouge des gratte-culs,







Les écorces extérieures, les poussières intérieures...



Toutes ces choses apparemment anodines qui charment mon œil...


*Cose naturali : choses naturelles

par Mys le jeudi 31 octobre 2013 11:10
Un jour à la montagne, le lendemain à la mer c'est le grand privilège d'habiter ici...

Crapahuter dans les bois vers Saint-Auban










Ou parcourir la plage de La Bocca jusqu'à Cannes les pieds dans l'eau à la recherche de bois flotté, de verre poli et de coquillages










La douceur du temps de cette fin octobre permet de jolies ballades pleines de contrastes.
par Mys le mercredi 20 février 2013 09:47
Vous allez dire que je répépie ( -du provençal "répépia"- Répépier : radoter, rabâcher, répéter...) car voici encore quelques mots sur -la neige- !

Mais comment ne pas partager la journée d'hier ; un ciel azur, un minime souffle de vent, une douce température et de la neige souple  à l'envi.

Une fois les skis aux pieds le vide se fait, juste attentive à ce que j'aime, le crissement sur la neige,  l'immensité blanche calme et sereine, l'éclat scintillant des cristaux sous le soleil, l'effort continu pour aller de l'avant, l'effet mordant de l'air dans les descentes, l'envol des oiseaux cachés dans les sapins, la contemplation du panorama et... pas un bruit autre que ceux de la nature (des gazouillis, des craquements...).

J'affectionne ce ski-promenade euphorisant et bienfaisant pour le corps et l'âme.




par Mys le jeudi 31 janvier 2013 12:07
De profiter des paysages...





De savourer l'instant...


D'admirer la Nature...




D'observer et d'imaginer...


Une toute petite journée dans cette atmosphère me recharge en énergie, ce n'est pourtant rien qu'une journée au grand air environnée de blanc, de silence et de calme mais c'est tellement...bon !


par Mys le mercredi 23 janvier 2013 15:58
Hier première sortie à la neige ; je précise hier car étant donné le déchainement des éléments aujourd'hui c'était tout simplement impossible ! ; donc une promenade en ski de fond, une neige souple au soleil, un peu dans les traces, un peu hors des traces en évitant les passages verglacés et... les chutes.



6 kilomètres de glisse au calme, sans contraintes. De temps en temps poser ses skis pour découvrir, admirer, s'imprégner, voilà ce qui m'enchante.




Cheminer dans ces paysages sous un ciel limpide, sans une once de vent, accompagnée du chant des oiseaux me permet de faire un "reset" à mes idées noires - normal dans un environnement aussi blanc ! -, c'est indéfinissable cette euphorie qui me gagne et qui me booste le corps et l'âme - dans ces moments là c'est la montagne que je préfère, je vous affirmerai l'inverse l'été prochain ! -






10 centimètres de neige fraîche sont tombés depuis augurant d'autres sorties sportivement blanches. J'ai hâte...


par Mys le samedi 14 janvier 2012 14:13
Au hasard d'écharpes de brume nimbées d'une étrange clarté solaire tel un fantôme métallique il a surgi du paysage blafard...


Au hasard d'un sous-bois sombre, froid et mystérieux peuplé d’arbres inquiétants de nudité et de noirceur,


ils étaient là, à moitié enfouis dans le sol, recouverts de mousse et de bois morts d’où je les ai tant bien que mal extirpés, j'ai trouvé qu'ils allaient bien avec l'ambiance un peu surréaliste des lieux...


Drôles de personnages chapeautés de céramique couleur de forêt...Simplement des isolateurs électriques d'un autre temps. Quand je vous dis qu'un rien suffit à mon bonheur !!!

Même lieu. Même jour. Passer de l'ombre à la lumière...



par Mys le mardi 23 août 2011 13:40



Jamais je n'aurai imaginé un si joli village. Je l'ai tant de fois traversé en levant juste les yeux vers son clocher...



Une halte : j'avais décidé de photographier l'église. Après une envolée d'escaliers à couper le souffle (au sens propre du terme !) j'ai découvert des passages voutés, des ruelles pavées et fleuries, des maisons de pierres, de vielles portes, les restes d'une cité médiévale, des fortifications et une église baroque magnifique et richement décorée.









Une lumière de fin de journée donnant cet éclairage particulier et voilà ce village que j'ai  si souvent ignoré devenu en une visite un de ces lieux marquant par son atmosphère et sa beauté...



par Mys le lundi 4 juillet 2011 12:42
Fin d'après-midi, le jour décline peu à peu, le soleil devient rasant et enveloppe d'une lumière étrange l'aspect  "lunaire" du Plateau de Calern où se situe  à 1100 mètres d'altitude l'Observatoire de la Côte d'Azur.
Les quelques bâtiments dispersés sont éclairés et les lampes torches des visiteurs ressemblent à des lucioles dans ce paysage magnifique de dolines, de végétation rase et aromatique.



L'air devient frais, un petit vent souffle, le ciel s'assombrit, le soleil glisse derrière l'horizon dardant de ses derniers rayons cette immensité.
Soirée "Coupoles ouvertes" pour les passionnés d'astronomie, soirée photos et pause dans cette semaine bouleversée et bouleversante pour moi...



par Mys le mardi 8 mars 2011 12:20
Un élément inattendu s'est invité à ma journée ski d'hier à Gréolières...

Tout avait pourtant bien commencé, soleil, neige parfaite puis brusquement le ciel s'est obscurci de nuages épais, le brouillard a fait son apparition, de longues écharpes étirées par le vent ; c'est la première fois et je dois dire que c'est un peu inquiétant ; l'atmosphère devient surréaliste, étrange, silencieuse, mystérieuse...

A ne plus voir le bout de ses spatules...



par Mys le mercredi 23 février 2011 15:34
Voici ma rencontre dans le ciel de Caussols ce samedi...



Que voyez-vous une silhouette, un phasme, un bonhomme "fil de fer"...
L'imagination permet tellement de folies...

par Mys le lundi 21 février 2011 10:54



Petite ballade sur la Voie Romaine à Caussols.
Soleil, ciel bleu, température douce et paysage enneigé magnifique...

par Mys le lundi 14 février 2011 11:26
Au sein du Domaine des Courmettes, entre Vence et Grasse se cachent des arbres hors du commun...



Après avoir rencontré des moutons dans leurs pâtures et une végétation clairsemée,  le paysage change peu à peu, des blocs de pierres imposants semblent avoir dévalé la montagne, des lierres enlacent les troncs des arbres, des lichens parsèment les écorces... tout s'assombrit et soudain des chênes sans âge, aux attitudes fantastiques et aux branches infinies se partagent l'espace. L'un d'eux trône majestueux, imposant, remarquable ; son écorce est noire, ses branches se dressent vers le ciel laiteux tels des bras qui implorent ; un trou à taille d'homme s'ouvre à la base de son tronc marqué, stigmatisé de cicatrices béantes...



Le sol est jonché de feuilles mortes, de branches, de troncs moussus où temps et insectes ont fait leur œuvre...



S'assoir, écouter le silence, s'imprégner de cette atmosphère sombre, étrange, reposante, un peu surnaturelle,  en communion avec la Terre.
Sûre que elfes et farfadets étaient là, tout près et que dire de ce rayon de soleil qui au moment du départ nous a offert un signe de lumière sur ce lieu magique à respecter....
par Mys le lundi 7 février 2011 15:25
Voici le ciel ce matin ; jusqu'à 500m d'altitude une brume opaque, dense qui a persisté la journée et au dessus une "tempête de ciel bleu", j'ai bien fait de repartir pour une petite journée ski à Gréolières...


par Mys le mercredi 2 février 2011 10:33
Mardi, petite journée à Gréolières pour m'aérer la tête et le corps.



La neige tombée le week-end dernier a recouvert de blanc les pistes de ski nordique, je peux skier, youpeeee !!!!!



Journée ensoleillée, pas de vent, température plus qu'agréable, neige parfaite et peu de monde...

6,5 kilomètres le matin, pour une reprise c'est pas mal ! Comme à mon habitude, j'ai pris mon temps, pour poser le regard de ci, de là, pour faire quelques photos, pour admirer les œuvres du vent sur la neige, en un mot pour profiter du moment et des lieux... Montée d'abord (tous les muscles se rappellent à mon souvenir !)  puis plaisir vivifiant de la descente. Sensation ébouriffante...



6 kilomètres plus tranquilles l'après-midi, la lumière est différente, le ciel plus clair, avec le soleil, la neige scintille d'une myriade de paillettes colorées, c'est éblouissant...



Telle fut ma belle journée, j'ai "fait le plein" de mille sensations sensorielles que j'espère renouveler.

par Mys le samedi 18 décembre 2010 10:40
Un samedi après-midi de fin d'hiver un peu "bourdon", une envie de changer d'air, de prendre de la hauteur et me voilà décidée pour une ballade sur la Montagne du Doublier dans l'arrière-pays.



Soleil, température idéale, pas un brin de vent et ce silence immense enveloppant cette vue magnifique presque à l'infini...



Personne, juste ce paysage lunaire de rocailles érodées par les éléments.





Des murs, terrasses et constructions de pierres sèches ; mais qui donc a eu le courage de défricher ce petit espace dans cet environnement "ingrat et hostile" et pourquoi ?



Quelques pins, buis, églantiers aux fruits rouges, genets, lavandes... tentent de pousser parmi toutes ces pierres qui sont partout. Parfois des formes apparaissent, chimères minérales, érosion calculée, la nature recèle des secrets infinis...



Un dépaysement instantané, l'esprit simplement attentif à la beauté des lieux, un moment de calme, d'isolement et de repos...
par Mys le vendredi 29 octobre 2010 13:53
Ballade dans l'arrière-pays grassois, à Saint-Auban (06) vers l'Arpille avec l'espoir de ramasser quelques champignons.



Arrivée matinale avec une température fraîche, très fraîche (-2°C), les flaques d'eau sont gelées, le nez, les oreilles et les mains aussi ; le temps n'est pas au grand soleil, la lumière est voilée...

Six kilomètres de marche dans des escarpements herbeux, mousseux arborés de pins, sapins, buis, houx (avec des boules comme à Noël !), lavandes et autres...





Et au détour de... rien du tout cette ruine ; maison, bergerie ; je ne sais pas, la date sur l'un des piliers me laisse sans voix, ai-je bien lu : 1638. Ben dis donc...



Personne, le silence, uniquement cette atmosphère si particulière de sous-bois, cette odeur d'humus et de bois humide, ce plaisir de marcher sur la mousse ; une journée parfaite au grand air, quelques photos et des champignons, sanguins et chanterelles, pour accompagner un gigot d'agneau à la peau croustillante et des pommes de terre "grenaille".


par Mys le samedi 9 octobre 2010 15:59



Quels secrets protègent ces vieilles portes, si on les poussait que découvrirait-on, les souvenirs d'une vie faite de rires et de larmes, de joies et de peines...





Souvenirs du passé, vécu du présent, espoir de l'avenir...







par Mys le mercredi 6 octobre 2010 12:15
Où vont-ils, d'où viennent-ils tous ces avions qui sillonnent le ciel ?



Aucune réponse mais d'un simple regard on en perçoit tellement.



Trace bien nette qui va en s'effilochant au fur et à mesure qu'il disparaît.



Et si chaque fois que je vois un de ces sillages, quelqu'un pensait à moi... comme nous le croyions "mordicus" lorsque nous étions ados ; même après toutes ces années j'en conserve l'espoir...
par Mys le vendredi 6 août 2010 19:05


Hier, dès le début de l'après-midi le temps s'est mis à l'orage mais c'est vers 20h que "l'apothéose" nuageuse a eu lieu.







Juste de la pluie et du vent chez nous mais pas très loin de gros grêlons sont tombés.
Après la pluie, le beau temps, c'est vrai puisque sitôt fini son "gros caprice" le ciel est redevenu limpide même si le fond de l'air restait frais.
par Mys le lundi 28 juin 2010 19:15


Samedi, départ du Col de la Couillolle (06), ciel serein, température idéale, deux heures et quelques de marche sur une piste bordée d'épicéas, de sapins, de prairies aux fleurs innombrables (pensées sauvages, orchis, bistorte, sainfoin, renoncules...) mélange de couleurs, trop beau...



et à l'arrivée Liberture, village abandonné où les habitants de Roubion (village tout proche) venaient passer l'été avec leurs troupeaux. Quelques maisons, toutes en ruines sauf une, lieu hors du temps, calme absolu, prés et forêts à l'infini



et... surgi de nulle part un chien "patou" :  Belle nous a accompagnés durant notre marche (Nous avons appris au retour qu'elle appartenait au Gîte d'étape du Col).
Il y a longtemps que je n'avais plus "randonné" ainsi mais le plaisir est resté intact,  et en plus ce Paysage...






par Mys le samedi 10 avril 2010 16:05

Mercredi, dernière journée à la neige de la saison à Gréolières, plus de ski de fond mais une très longue ballade sur le tracé de raquettes. Calme absolu, juste le bruit de mes pas dans la neige, un coucou qui chante au loin, un léger souffle de vent ; des passages dans la forêt et des étendues planes où la neige est encore bien présente, des traces d'animaux, des crocus qui pointent leurs pétales dans des touffes d'herbe, des arbres "chevelus" de lichens agrémentés de boules de gui, un soleil qui joue à cache-cache avec les nuages et quelques écureuils qui détalent à mon passage et escaladent les troncs des sapins avant de s'immobiliser sur une branche :
"C'est sûr, si j'bouge pas, elle me verra pas!!!"

Telle fut ma journée...
 

par Mys le mardi 26 janvier 2010 13:53

La neige étant au rendez-vous, j'ai repris avec envie et plaisir le ski de fond à Gréolières ; ciel bleu, soleil, la température était juste un peu fraîche mais quel calme...juste le bruit du vent dans les sapins, le chant de quelques oiseaux courageux et le crissement des skis dans les traces.

Bonne mine et bol d'air, une journée parfaite et sans courbatures!

 


par Mys le mercredi 18 novembre 2009 10:20

Au gré de mes ballades dans les bois aux heures tièdes de la journée entre ombre et lumière, les couleurs de l'automne illuminent la fôret.

Rien d'autre à ajouter, il suffit de regarder et de se laisser aller à la contemplation...

C'est juste magnifique!