Les Rêves de Mys

 

Partager le plaisir de découvrir, de créer, de rêver, de ces "petits riens" qui font nos vies et échanger idées, belles images et savoir-faire.

<novembre 2018>
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
3456789

Archives
octobre 2018 (5)
septembre 2018 (4)
août 2018 (10)
juillet 2018 (3)
juin 2018 (10)
mai 2018 (5)
avril 2018 (5)
mars 2018 (8)
février 2018 (5)
janvier 2018 (3)
décembre 2017 (8)
novembre 2017 (3)
octobre 2017 (9)
septembre 2017 (5)
août 2017 (6)
juillet 2017 (3)
juin 2017 (12)
mai 2017 (11)
avril 2017 (12)
mars 2017 (8)
février 2017 (6)
janvier 2017 (2)
décembre 2016 (9)
novembre 2016 (6)
octobre 2016 (2)
septembre 2016 (8)
août 2016 (12)
juillet 2016 (6)
juin 2016 (6)
mai 2016 (5)
avril 2016 (6)
mars 2016 (8)
février 2016 (8)
janvier 2016 (8)
décembre 2015 (6)
novembre 2015 (1)
octobre 2015 (10)
septembre 2015 (6)
août 2015 (8)
juillet 2015 (10)
juin 2015 (8)
mai 2015 (8)
avril 2015 (7)
mars 2015 (8)
février 2015 (6)
janvier 2015 (8)
décembre 2014 (9)
novembre 2014 (4)
octobre 2014 (7)
septembre 2014 (5)
août 2014 (10)
juillet 2014 (6)
juin 2014 (9)
mai 2014 (7)
avril 2014 (9)
mars 2014 (8)
février 2014 (7)
janvier 2014 (11)
décembre 2013 (9)
novembre 2013 (8)
octobre 2013 (5)
septembre 2013 (7)
août 2013 (8)
juillet 2013 (11)
juin 2013 (7)
mai 2013 (6)
avril 2013 (6)
mars 2013 (5)
février 2013 (6)
janvier 2013 (9)
décembre 2012 (7)
novembre 2012 (6)
octobre 2012 (11)
septembre 2012 (9)
août 2012 (7)
juillet 2012 (10)
juin 2012 (10)
mai 2012 (10)
avril 2012 (14)
mars 2012 (8)
février 2012 (11)
janvier 2012 (11)
décembre 2011 (9)
novembre 2011 (11)
octobre 2011 (11)
septembre 2011 (9)
août 2011 (12)
juillet 2011 (10)
juin 2011 (9)
mai 2011 (12)
avril 2011 (10)
mars 2011 (12)
février 2011 (11)
janvier 2011 (9)
décembre 2010 (12)
novembre 2010 (9)
octobre 2010 (10)
septembre 2010 (12)
août 2010 (11)
juillet 2010 (12)
juin 2010 (8)
mai 2010 (9)
avril 2010 (7)
mars 2010 (6)
février 2010 (9)
janvier 2010 (3)
décembre 2009 (1)
novembre 2009 (4)
septembre 2009 (3)
août 2009 (6)
juillet 2009 (2)
juin 2009 (2)

Quelques citations...
 Nous ne devrions jamais avoir honte de nos larmes, car c'est une pluie qui disperse la poussière qui recouvre nos coeurs endurcis.
Charles Dickens- Les grandes espérances

 
 Je ne sais pas ce qui est beau, mais je sais ce que j'aime et je trouve ça amplement suffisant.
-Boris Vian-
 
 Le bonheur est une petite chose que l'on grignote assis par terre au soleil.
-Jean Giraudoux-

 
 Il est des moments où il faudrait oublier les vieux espoirs et s'en créer de nouveaux.
-Johann Friedrich von Schiller-
 
 Il y a des moments où il faut encore courir des risques, faire des pas fous.
-Paulo Coelho- Sur le bord de la rivière Piedra

 
 L'automne, c'est cousu de moments de grâce qui ne durent pas.
-Janine Boissard- La maison des enfants
C'est très important le rire, il brise le mur de la peur, de l'intolérance et du fanatisme.
-Tahar Ben Jellon- La nuit sacrée

 Le temps est ce que nous sommes. Il est sur notre visage, dans nos silences, dans notre attente. Méritons le temps de la patience et des jours où rien n'arrive.
-Tahar Ben Jellon- La nuit sacrée
La patience est l'art d'espérer.
- Luc de Clapiers, Marquis de Vauvenargues-
Cueillons les douceurs, nous n'avons à nous que le temps de notre vie.
- Proverbe perse -
Quand on aime la vie, on aime le passé,parce que c'est le présent tel qu'il a survécu dans la mémoire humaine.
-Marguerite Yourcenar- Les yeux ouverts

Soyez reconnaissants aux personnes qui nous donnent du bonheur. Elles sont les charmants jardiniers par qui nos âmes sont fleuries.
- Marcel Proust -
Le souvenir c'est la présence invisible.
- Victor Hugo - Océan prose

Le souvenir est le parfum de l'âme.
- George Sand -
Il y a des moments doublement mélancoliques et mystérieux, où notre esprit semble éclairé à la fois par le soleil qui se couche et par la lune qui se lève.
- Victor Hugo -

...Ne cultive pas les regrets, on ne récolte jamais que les sentiments que l'on sème...
- Charles Aznavour - Il te suffisait que je t'aime
Chacun de nous sent un jour le besoin d'exorciser ses démons, ceux qu'il connait et surtout ceux qu'il ignore et qui le poussent vers des ravins qu'il ne voit pas.
- Tahar Ben Jelloun - L'auberge des pauvres

La vie est semée de ces miracles que peuvent toujours espérer les personnes qui aiment.
- Marcel Proust - A l'aube des jeunes filles en fleurs
Chaque douleur est une mémoire.
- Eric Fottorino - Un territoire fragile

... Nos raisons renoncent mais pas nos mémoires ...
- J.J Goldman -
Je voudrais vous revoir
La mémoire, c'est curieux, s'attarde délicieusement là où les yeux ont pleuré.
- Hugo Pratt - Hugo Pratt en verve

Si quelque chose de précieux et d'irremplaçable disparait, nous avons l'impression de nous réveiller d'un rêve.
- Hermann Hesse -
Un peu de folie est nécessaire pour faire un pas de plus.
- Paulo Coehlo -
Manuel du guerrier de la lumière
... Il doit rester quelques rêves d'enfant cachés sous mon oreiller, je tenterais de ne pas les écraser avec ma tête lourde de soucis d'adulte...
- Mathias Malzieu - La mécanique du coeur
Aujourd'hui n'est que la mémoire d'hier, et demain le rêve d'aujourd'hui.
- Khalil Gibran - Le prophète

Les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais.
- Oscar Wilde -
... L'amour est bien le plus difficile des arts. Et écrire, danser, composer, peindre c'est la même chose qu'aimer. C'est du funambulisme. Le plus difficile, c'est d'avancer sans tomber.
- Maxence Fermine - Neige
La mélancolie, c'est le bonheur d'être triste.
- Victor Hugo -
Je suis plein du silence assourdissant d'aimer.
- Louis Aragon - Le fou d'Elsa

Le vrai rêveur est celui qui rêve de l'impossible.
- Elsa Triolet - Mille regrets
C'est fou comme la voix seule peut dire d'une personne qu'on aime - de sa tristesse, de sa fatigue, de sa fragilité, de son intensité de vivre, de sa joie. Sans les gestes, c'est la pudeur qui disparaît, la transparence qui s'installe.
- Philippe Delerm - La première gorgée de bière et autres plaisirs minuscules

Bonheur : un mot fragile, évanescent, léger surtout.
- Philippe Delerm -
Ce qu'il y a devant nous et ce que nous laissons derrière, ceci est peu de chose comparativement à ce qui est en nous. Et lorsque nous amenons dans le monde ce qui dormait en nous, des miracles se produisent.
- Henry David Thoreau -

Nous ne choisissons pas les choses qui nous touchent.
- Graham Greene -
Les mots sont les passants mystérieux de l'âme.
- Victor Hugo - Les contemplations

Il faut apprendre à oublier sans ça, l'existence devient impossible.
- Alice Parizeau - Survivre
Il y a des moments où les rêves les plus fous semblent réalisables à condition d'oser les tenter.
-Bernard Weber- La révolution des fourmis
On ne se souvient pas des jours, on se souvient des instants.
Les grandes passions se préparent en de grandes rêveries.
- Gaston Bachelard - La poétique de la rêverie
Le futur appartient à ceux qui croient à la beauté de leurs rêves.
- Eléanor Roosevelt -
L'art n'est que sentiment.
- Auguste Rodin -

Tu dois vivre dans le présent, te lancer au devant de chaque vague, trouver ton éternité à chaque instant.
- Henry David Thoreau -
Les fleurs du printemps sont les rêves de l'hiver racontés, le matin, à la table des anges.
- Khalil Gibran -

Quelle flamme pourrait égaler le rayon de soleil d'un jour d'hiver.
- Henry David Thoreau -
Si vous ne renoncez à rien, vous vous abstenez de choisir. Et quand on s'abstient de choisir, on s'abstient de vivre la vie que l'on voudrait.
- Laurent Gounelle - L'homme qui voulait être heureux
Dans le domaine de la sagesse, tout progrès exige une bonne dose de culot.
- Hanif Kwreshi - Intimité
L'arbre de la tristesse ne le plante pas dans ton coeur. Relis chaque matin le livre de la joie.
- Omar Khayyam -

L'avenir nous tourmente, le passé nous retient, c'est pour ça que le présent nous échappe.
- Gustave Flaubert - 
Le silence est une tranquillité mais jamais un vide ; il est clarté mais jamais absence de couleur ; il est rythme ; il est le fondement de toute pensée.
- Yehudi Menuhin
-
La vie est comme un arc en ciel : il faut de la pluie et du soleil pour en voir les couleurs.
- A. Ramaiya -

La passion, cet absolu désir qu'on ne peut jamais combler quand il a pour moteur l'absence de l'autre.
- Jean Royer - La main cachée

Ce que la voix peut cacher, le regard le livre.
- Georges Bernanos - Dialogue des carmélites
Les seuls beaux yeux sont ceux qui vous regardent avec tendresse.
- Coco Chanel -

Savoir qu'il n'a plus rien à espérer n'empêche pas de continuer à attendre.
- Marcel Proust - A l'ombre des jeunes filles en fleurs
La tristesse va et vient comme les saisons.
- Diana Evans -

La vie n'est pas triste. Elle a des heures tristes.
- Romain Rolland -
L'imagination peint, l'esprit compare, le goût choisit, le talent s'exécute.
- Duc de Lévis - Maximes, préceptes et réflexions

L'amour fait songer, vivre, croire.
- Victor Hugo - Les contemplations
Toutes les batailles de la vie nous enseignent quelque chose même celles que nous perdons.
- Paulo Coelho - La cinquième montagne

Le jardin est une méditation à ciel ouvert, un secret révélé à qui le mérite.
- Ghislaine Schoeller - Marie d'Ispahan
Y a t 'il une oreille assez fine pour entendre le soupir des roses qui fanent ?
- Arthur Schnitzler -

Entre les désirs et leurs réalisations s'écoule toute la vie humaine.
- Arthur Schopenhauer -
On voit tellement de choses lorsqu'on ferme les yeux.
- Dominique Levy-Chédeville - Gaspard de la nuit et des étoiles

Nul ne rencontre deux fois l'idéal. Combien peu le rencontrent même une fois ?
- Oscar Wilde - Le portrait de Dorian Gray
Dans toutes les larmes s'attarde un espoir.
- Simone de Beauvoir - Les Mandarins

D'une joie même le souvenir a son amertume, et le rappel d'un plaisir n'est jamais sans douleur.
- Oscar Wilde - Le portrait de Dorian Gray
... Il faut savoir cacher sa peine sous le masque de tous les jours...
- Charles Aznavour - Il faut savoir
Les mains sont des symboles et parfois des révélations.
- Eve Belisle - Pension de famille
Il y a des mots qui pleurent et des larmes qui parlent.
- Abraham Cowley -

On a besoin des mains pour dire les choses que la parole ne traduit pas.
- Anne Hebert -Le torrent
Ce que la volupté a de délicieux, elle le reçoit de l'esprit et du coeur.
- Vauvenargues -

Une lettre c'est magnifique et précieux comme un morceau d'âme.
- Anne Dandurand - Petites âmes sous ultimatum
Sans vos gestes, j'ignorerais tout du secret lumineux de votre âme.
- José Ortega Y Gasset -

La vie est un sommeil, l'amour en est le rêve. Et vous aurez vécu, si vous avez aimé.
- Alfred de Musset -A quoi rêvent les jeunes filles
Ce sont mes amis qui m'ont fait aimer la vie. Ils me rendent meilleur à mesure que je les trouve meilleurs eux-mêmes.
- Jacques Chardonne -
La sagesse fait durer, les passions font vivre.
- Chamfort -
Je puis regretter d'avoir menti, d'être la cause de ruines et de souffrances mais fussé-je sur le point de mourir, je ne pourrais me repentir d'avoir aimé.
- Graham Greene - Le fond du problème
Les raisonnables ont duré, les passionnés ont vécu.
- Chamfort -
On peut sécher ses larmes, mais son coeur jamais.
- Marguerite de Valois -

La passion est un ouragan, quelque chose de sublime qui précipite le désastre. C'est une histoire qui se termine toujours mal.
- Tahar ben Jelloun - L'auberge des Pauvres
N'oubliez pas, on vit juste pour quelques rencontres.
- François Cheng -

L'absence est une ride du souvenir. C'est la douceur d'une caresse, un petit poème oublié sur la table.
- Tahar ben Jelloun - Moha le fou, Moha le sage
Le plus beau des lendemains ne nous rend pas la veille.
- Proverbe français -

La lecture, charmant oubli de vous-mêmes et de la vie.
- Rivarol - Rivaroliana

Comme sont subtils et nombreux, et lourds à porter, nos fourvoiements, nos pensées secrètes, nos espérances inavouées, les gestes que nous attendons d'autrui, ceux que nous retenons,les mots que nous voulons entendre, ceux que nous entendons et ceux qui n'ont pas été dits.
- Alice Ferney - La conversation amoureuse
Les rêves sont les clés pour sortir de nous mêmes.
- Georges Rodenbach - Le règne du silence (Au fil de l'eau)
On donne facilement des conseils, ça amuse beaucoup celui qui les donne et ça n'engage à rien celui qui les reçoit.
- A.Karr -
L'absence est le plus grand des maux.
- Jean de la Fontaine - Les Fables

Le bonheur c'est du chagrin qui se repose.
- Léo Ferret -

Aimer et être aimé sera la plus grande affaire de toute notre vie.
- Jean-Jacques Rousseau -
C'est toujours par hasard qu'on accomplit son destin.
- Marcel Achard -

L'avenir nous tourmente, le passé nous retient, c'est pour ça que le présent nous échappe.
- Gustave Flaubert - 

 

 


Mys annonce
Japon-Japonisme 1867-2018
Exposition au Musée des Arts Décoratifs à Paris (1er) jusqu'au 3 mars 2019
en savoir +
Japon-Japonismes, objets inspirés 1867-2018
Exposition au Musée des arts décoratifs -site Rivoli- à Paris (1er) jusqu'au 3 mars 2019
en savoir +
Esprit de mode (1915-1945)
Exposition au Musée des dentelles et broderie à Caudry (59) jusqu'au 15 septembre 2019
en savoir +
Foujita, l'étoffe d'un peintre
Exposition au Musée de la toile de Jouy à Jouy-en-Josas (78) jusqu'au 13 janvier 2019
en savoir +
Japon & Jouy -dialogues entre Sarasa & Indiennes-
Exposition au Musée de la toile de Jouy à Jouy-en-Josas (78) jusqu'au 13 janvier 2019
en savoir +
Le peuple des femmes nuages -Himalaya 1907-
Exposition au Musée Saint Rémi à Reims (51) jusqu'au 31 décembre
en savoir +
L'asie rêvée d'Yves Saint Laurent
Exposition au Musée Yves Saint Laurent à Paris (16e) jusqu'au 27 janvier 2019
en savoir +
Willy Ronis par Willy Ronis
Exposition au Pavillon Carré de Baudoin à Paris (20e) jusqu'au 2 janvier 2019 (prolongation)
en savoir +
Amour
Exposition au Louvre Lens à Lens (62) jusqu'au 21 janvier 2019
en savoir +
Haute Couture 1850-2010 -collection de la Villa Rosemaine- et Luxe obscur Yves Hayat
Expositions à la Chapelle de l'observance à Draguignan (83) jusqu'au 8 décembre
en savoir +
Exagérer pour inventer
Exposition de Joana Vasconcelos à l'Hôtel Départemental des Arts à Toulon (83) jusqu'au 18 novembre
en savoir +
Alphonse Mucha
Exposition au Musée du Luxembourg à Paris (6e) jusqu'au 27 janvier 2019
en savoir +
L'alchimie secrète d'une collection
Exposition de la collection printemps-été 1992 d'Azzedine AlaÏa à la Galerie Azzedine Alaïa à Paris (4e) jusqu'au 6 janvier 2019
en savoir +
Haute dentelle
Exposition à la Cité de la dentelle et de la mode à Calais (62) jusqu'au 6 janvier 2019
en savoir +
Silhouettes
Exposition au Musée de la mode à Albi (81) jusqu'au 30 décembre
en savoir +
Yokoso -Bienvenue au Jpon -Entre traditions et modernité-
Exposition au Parc de Wesserling -Ecomusée textile à Hussereau-Wesserling (68) jusqu'au 30 décembre
en savoir +
"Apparitions"
Exposition de photographies de Christine Mathieu à la Cité de la dentelle et de la mode à Calais (62) jusqu'au 24 février 2019
en savoir +
Emmanuelle Rybojad : Exposition lumineuse
Exposition au Royal Monceau à Paris (8e)
en savoir +
Peintures des lointains
Exposition au Musée du Quai Branly à Paris (7e) jusqu'au 6 janvier 2019
en savoir +
Papiers peints du futur
Exposition au Musée du papier peint à Rixheim (68) jusqu'au 31 décembre
en savoir +
L'histoire en costume - L'élégance au XVIIIe siècle
Exposition au Château de Champs-sur-Marne à Champs-sur-Marne (77) jusqu'au 2 novembre
DMC l'art du fil
-Histoire, actualités, Regards d'artistes- Exposition à l’Écomusée textile du Parc de Wesserling à Husseren-Wesserling (68) jusqu'au 30 décembre 2019
en savoir +

Mys et les livres

Mys et la musique
par Mys le jeudi 13 juillet 2017 09:55
Il est des moments dans nos vies où les jours heureux et les jours de tristesse se télescopent.
On pare alors au plus pressé, on va à l'essentiel, on voudrait mais on n'en a pas la force...

Me voilà de retour parmi vous, accordez-moi encore quelques jours pour traiter mes photos et écrire quelques lignes de prose.

Pour essayer de rester cohérente dans les évènements (j'aime bien quand les choses sont ordonnées !!) je vais faire un retour en arrière, il y aura donc des billets rédigés ces jours prochains mais publiés à leur date réelle dans le calendrier.
Je ne sais pas si c'est très clair ?!

Vous m'avez manqué, je vous embrasse

Mys



par Mys le mardi 3 mai 2016 16:26
Mobilis in mobile

Quand les vérités sont trop lasses
Pour douter du temps qui passe
D'autres ont déjà pris leur place
Alors elles s'effacent.
Quand les vérités sont banales
Elles s'étalent dans le journal
Il vaut mieux tourner la page
Partir en voyage.

J'irai voir tôt au tard
Si les sirènes existent,
Sur le dos des baleines
Je suivrai leur piste.
Car nul ne résiste
Au charme fou
De leur chant d'amour

J'irai voir tôt ou tard
Si les sirènes insistent
Sous les flots qui m'entraine
Je suivrai leur piste
Car nul ne résiste
Au charme doux
De leur chant d'amour

Mobilis in mobile
Mobilis in mobile
 J'irai de l'avant
Contre le vent.



Quand les vérités sont fatales
Qu'elles n'ont plus de bonne étoile
On les voit lever le voile
Tout leur est égal.
Quand les vérités aux mains sales
Se construisent des cathédrales
Il vaut mieux fuir à la nage
Partir en voyage.

J'irai voir tôt ou tard
Si les sirènes existent
Sur le dos des baleines
Je suivrai leur piste
Car nul ne résiste
Au charme doux
De ce dernier rendez-vous.
J'irai voir...

Mobilis in mobile
Mobilis in mobile
J'irai de l'avant
Contre le vent
Même si les sirènes n'existent pas


Hubert Mounier
L'affaire Luis Trio



par Mys le mardi 19 janvier 2016 15:27
Souvenir d'adolescence encore et toujours fredonné...

Hotel California
Eagles


...Welcome to the Hotel California
Such a lovely place
Such a lovely place
Such a lovely face
Plenty of room at the Hotel California
Any time of year
Any time of year
You can find it there...

Gleen Frey & Don Henley

par Mys le jeudi 18 juin 2015 10:55
Ma passion pour le linge ancien emplit mes étagères de trésors de dentelles et de linge chiffré.



 Nappes et serviettes ornent mes tables de fête, dentelles et piqués m’habillent durant l'été.
Ces objets précieux sont du linge de famille et des trésors reçus en cadeau ou chinés dans les vide-greniers



Parfois j'ai des envies de teinture alors les caracos se colorent de couleurs vives et  le linge de lit de couleurs douces !



Blanc éclatant ou coloré je conserve le même respect pour le travail accompli et j’aime l'idée que ce linge continue à vivre et à exister.



Hommage au passé...

par Mys le jeudi 11 décembre 2014 16:10
Elle aimait les Anglais, leurs belles dentelles
Et leurs guitares irréelles.
Devant l'électrophone elle s'habillait comme
A Brighton.
Et je gardais dans mon journal intime
Mon rêve Clémentine

Souffrir de se souvenir
Voilà le délice
Et je chante la douleur exquise
Du temps, du temps qui glisse

Nous allions sur les chemins de ronde,
Refaire le monde, la-haut
On se disait des choses idéales
Sous les étoiles
On s’endormait serrés contre les filles
Jusqu'au malheur de l'aurore

Souffrir de se souvenir
Voilà le délice
Et je chante la douleur exquise
Du temps, du temps qui glisse

Maintenant les années ont passé
Et j'ai des jours heureux
Mais il suffit d'un parfum, d'un air et
Mon cœur se serre
Parfois d'aller dans les rues d'avant
Tu sais mon cœur se fend

Souffrir de se souvenir
Voilà le délice
Et je chante la douleur exquise
Du temps, du temps qui glisse

Souvent de fermer les yeux
De partir autrefois
Çà me rend malheureux
Et heureux à la fois, comprenez ça

Ainsi la joie et les sourires
Sont aux larmes mêlés
Souffrir de se souvenir
Voilà le délice
Et je chante la douleur exquise
Du temps, du temps qui glisse...




Ces chansons je les ai d'abord écoutées distraitement, certaine de passer un moment agréable.
Puis les mélodies et les mots m'ont enveloppée d'une nostalgie heureuse.
Un petit quelque chose qui permet d'ouvrir les délicats tiroirs de la mémoire sans être submergée de peine et de tristesse...



- L'instant où le beau souvenir revient à la mémoire et l'emplit de douceur -
Amélie Nothomb

par Mys le jeudi 12 juin 2014 10:04
Les lieux de mon enfance ont changé de génération...


Printemps 1966

par Mys le vendredi 6 juin 2014 08:29
par Mys le samedi 30 novembre 2013 09:40
Le soleil s'est couché ce soir dans les nuées ;
Demain viendra l'orage, et le soir, et la nuit ;
Puis l'aube, et ses clartés de vapeurs obstruées ;
Puis les nuits, puis les jours, pas du temps qui s'enfuit !

Tous ces jours passeront ; ils passeront en foule
Sur la face des mers, sur la face des monts,
Sur les fleuves d'argent, sur les forêts où roule
Comme un hymne confus des morts que nous aimons.

Et la face des eaux, et le front des montagnes,
Ridés et non vieillis, et les bois toujours verts
S'iront rajeunissant ; le fleuve des campagnes
Prendra sans cesse aux monts le flot qu'il donne aux mers.

Mais moi, sous chaque jour courbant plus bas ma tête,
Je passe, et, refroidi sous ce soleil joyeux,
Je m'en irai bientôt, au milieu de la fête,
Sans que rien manque au monde, immense et radieux !

Victor Hugo -Les feuilles d'automne-



par Mys le lundi 20 août 2012 14:05
Un coup frappé à ma porte et la voilà ! Susanna de Bergame est là avec Marisa et Francesco...


Marisa


Susetta

Francesco...
Facebook nous a permis de nous connaitre virtuellement, un détour sur leur trajet vers Le Lubéron nous a permis de nous rencontrer "en vrai". Le hasard fait parfois très bien les choses !

Les quelques heures passées ensemble autour d'une "petite grignote" ont résonné de nos rires.



 Avec les mots, avec les gestes, moitié en français, moitié en italien (le dictionnaire à portée de main !) nous avons évoqué les travers mais aussi et surtout les beautés de nos régions et de nos pays respectifs.

Il me semble que je la connais depuis toujours...

Un moment de simplicité, de convivialité qui ne me laisse que 2 regrets, que le temps soit passé si vite et de ne pas avoir fait plus de photos...

par Mys le jeudi 5 juillet 2012 09:26
Je me souviens...

Ces mots entendus dans nos conversations d'adultes que mes enfants répétaient avec maladresse ou ces évidences pour nous si obscures pour eux.

De Julien, j'ai conservé en mémoire "les gastéropogs", petit il jouait avec des pogs,  ces petits disques de cartons colorés donc lorsqu'il pleuvait "les gastéropogs" sortaient leurs antennes !

Et ce qui l'a beaucoup intrigué et nous a valu une avalanche de questions c'était "le pont aérien", comment un pont pouvait-il exister entre 2 pays tellement éloignés et de plus être aérien !!!!

Tout ça pour vous dire que ces souvenirs sont des pépites d'enfance et qu'actuellement se déroule Au Centre Pompidou une exposition Portraits de famille sur ce thème.


par Mys le samedi 14 avril 2012 17:17
Derniers instantanés de mon escapade parisienne.

Vitrines, jardins, détails... un pèle-mêle de ces petits riens au hasard de mes découvertes...


Hôtel de Béthune-Sully - Jardins du Palais Royal



Square d'Orléans (9e) - Bastille (12e)


4e


Le Printemps


Paris by night (Quartier de l'Opéra 9e)


Derrière les vitrines...


Paris Vintage


Repetto (Le Marais 3e)


Comme à la campagne (4e) - La pâtisserie des rêves (6e)


La Butte aux cailles - Rue Daviel - Eglise Ste Anne de la Maison Blanche (13e)


Le Louvre (1e)


par Mys le mercredi 11 avril 2012 10:31
Je ne savais pas si j'irai lui rendre visite.
Mais tout ceux à qui j'avais parlé de mon escapade parisienne posaient la même question "Tu vas voir la Tour Eiffel ?"
Donc, à la demande générale je l'ai fait!!!

Passé "le choc" du bain de foule sur l'Esplanade du Trocadéro, elle apparait majestueuse telle que dans mon souvenir, plus pimpante peut-être par cette après-midi ensoleillée...



La douceur du temps fait que pelouses et bancs sont pris d'assaut. Image insolite (sans doute) pour une fin mars.



La Mythique Grande Dame Parisienne corsetée de dentelles de métal a le monde à ses pieds.



Je me sens si petite sous cette immensité.

Étourdissant ce brouhaha et cette perspective qui s'envole vers le ciel.

Un dernier coup d’œil et je m'échappe...
par Mys le mercredi 4 avril 2012 10:31
Arriver tôt à Montmartre est un vrai luxe. Quand je dis tôt, c'est aux environs de 9 heures, pas aux aurores non plus...

Personne ou si peu, les premiers rayons du soleil, le calme avant l'effervescence.






Sortir à la station de métro Abbesses, acheter une petite grignote chez Coquelicot, grimper la Rue des Abbesses, reprendre son souffle sur la Place Emile Goudeau, recommencer à grimper et se perdre avec délice dans le dédale des rues menant au Sacré-Cœur... (Même la Place du Tertre était calme !)




Ne pas rester figée sur les clichés mais partir à la découverte de rues tranquilles, de passages ignorés, d'escaliers vertigineux, de belles architectures.









Finir sa promenade assise au soleil  sur un banc du Square Jehan Rictus devant le Mur des je t'aime en grignotant une petite douceur avant de reprendre le métro.



J'ai une affection particulière pour ce quartier, parce que j'adore Amélie, parce lors de mon premier voyage à Paris ce fut ma première visite, parce... j'aime ce quartier.



J'y reviens toujours avec émotion,  poussée par une évidence ;  pourtant les choses changent peu,  seules les saisons et les circonstances rendent l'atmosphère différente.


par Mys le jeudi 22 mars 2012 12:14
Retrouver la Passion
Revivre la Folie
Étincelles du Cœur
Enchantement de l'Âme
Refaire les Gestes
Redire les Mots
Jusqu'au Frisson
Ne rien Oublier
Ne rien regretter
Retrouver la Passion
Revivre la Folie

Une Fois
Juste une Fois...





par Mys le jeudi 15 mars 2012 12:18
Il suffit de croiser son regard avec celui d'un chat pour mesurer la profondeur des énigmes que chaque paillette de ses yeux pose aux braves humains que nous sommes.

Jacques Laurent
-Extrait de la préface de l'histoire secrète du chat-


De la nonchalance, de la curiosité, un brin de dédain et d'indifférence aussi, voici ce que j'ai ressenti en rencontrant tous ces matous dans les rues du village de Seillans.



J'y ai aussi découvert un gourmand, de la crème plein les moustaches que ma présence n'a absolument pas dérangé et un acrobate perché sur un toit, le museau furetant sous les tuiles...



J'ai une affection particulière pour cet animal. Ami ou ennemi on est tout de suite fixé...
Du plus loin que je souvienne les chats ont toujours accompagné ma vie, de Noiraude à Chaton qui lui nous avait choisi comme "famille d’accueil".



Pour finir un livre chacrément ( c'était facile je vous l'accorde !) doux, émouvant et sensible Les chats du hasard d'Anny Duperey

par Mys le vendredi 10 février 2012 20:29
Les heureux sont les gens qui ont su garder en eux-mêmes la mémoire vive de leurs sensations les plus intenses.
 Il n'y a pas de bonheur sans souvenirs.

Pierre Karch
-
Noëlle à Cuba-

par Mys le mercredi 11 janvier 2012 10:22


Un peu désuètes, un rien surannées mais pourtant si précieuses et délicates avec leurs gravures dorées.



D'inspiration art-déco,


baroque


ou romantico-kitsch,elles ont un charme fou.


Souvenirs d'eaux de Cologne, de fleurs d'oranger, de roses, de lavande, de jasmin....



Ces étiquettes anciennes de parfumerie rendent hommage à la "Belle Époque" de la parfumerie grassoise... ainsi qu'aux imprimeurs.
 
par Mys le samedi 31 décembre 2011 14:44
Du 1er janvier au 31 décembre, elle chemine dans ma vie telle une doublure invisible parfois silencieuse, souvent affirmée. Il suffit d'un rien pour qu'elle réapparaisse, un livre, une chanson, un paysage, un souvenir...

La nostalgie fait partie de ma vie, je n'y peux rien, c'est ainsi...


Maxime Le Forestier les passantes par muadib13


par Mys le samedi 10 décembre 2011 14:00
Est-ce la douceur du temps, la morosité et le pessimisme ambiants ou simplement moi qui suis à contre-courant mais cette année plus encore je n'arrive pas à me "plonger" dans la "Magie des Fêtes"...

Partout la course a débuté, genre triathlon : cadeaux, sapins, repas avec à l'arrivée énervement et épuisement...

Face à cette agitation je freine des 2 pieds mais au fait de quoi puis-je me plaindre ? D'être entourée, d'être debout, d'avoir quelques soucis comme tout le monde (à non... noter les insurmontables que je me crée chaque matin !!!) ; je ne sais plus trop bien.

Ce que je sais en revanche c'est que cette période de joie pour beaucoup malmène mes souvenirs, ravive mes peines à fleur de peau ; le ressac de mon vague à l'âme est prêt à envahir à nouveau mes jours et mes nuits...

Vous m'en voulez beaucoup si je vous dis : "Vivement janvier..." ?
par Mys le lundi 5 décembre 2011 14:43
Quelle "foire" sympathique ce Marché de Noël d'antan au Rouret.

Douceur du temps, ambiance festive et chaleureuse, rires et sourires, danses et musiques, gourmandises salées et sucrées, petits plaisirs à offrir ou à s'offrir...

Et ces métiers d'antan "servis" par des mains virtuoses façonnant le fer,


modelant la terre,


taillant la pierre,


filant la laine,


tressant des paniers,


distillant lavande et eau de vie...


Un retour dans le passé (ce qui n'est pas pour me déplaire) vers ces traditions racontées avec passion...
par Mys le mercredi 30 novembre 2011 12:39
Le calendrier, tel une horloge silencieuse, rythme le temps.
Il y a trois ans aujourd'hui qu'il s'en est allé...




par Mys le samedi 26 novembre 2011 14:52
Voici le dernier de nos rendez-vous sur le Salon Créations & Savoir-Faire 2011 qui fêtait cette année ses 15 ans avec cette mise en scène :
"Les souvenirs inoubliables de nos 15 ans"












Entre écrire sur mes 15 ans ou sur "il y a 15 ans" j'ai choisi...

J'avais 15 ans en 1977.
Souvenirs des premiers camps d'ados,
des premières "chamades" pour mon cœur d'artichaut.
J'avais des rêves mais il me semble que je vivais l'instant,
sans vraiment me préoccuper du temps...
Époque insouciante ?

Si belle qu'ait été une vie, il y a toujours un immense écart
entre l'existence qu'avait rêvée l'adolescent et celle qu'a connue l'homme.


André Maurois
-Lettres à l'inconnue-

par Mys le mercredi 9 novembre 2011 14:05


... Les feuilles mortes se ramassent à la pelle,
Tu vois je n'ai rien oublié.
Les feuilles mortes se ramassent à la pelle,
Les souvenirs et les regrets aussi...

Jacques Prévert

par Mys le lundi 11 juillet 2011 14:43
Une envie de fraîcheur par cette température caniculaire me décide à aller découvrir Le Pont des Tuves sous lequel s'écoule La Siagne, côté Montauroux.



Trente minutes de promenade sur un chemin ombragé par des arbres s'étirant vers le ciel, au frais, à deux pas de l'eau.

A l'arrivée, un petit pont de pierres en dos d'âne enjambe la rivière, explosion de couleurs et de fraîcheur ; le vert-bleu de l'eau voisine avec le vert clair des mousses et  des plantes aquatiques, les figuiers et les lauriers plongent leurs racines enchevêtrées...



L'eau qui ruisselle des pierres et des mousses forme un rideau de gouttelettes, des mini vasques s'écoulent...
Comme il fait bon patauger dans l'eau...



De vieilles ruines se devinent à travers les arbustes..



J'avais juste oublié que nous étions un dimanche du mois de juillet et que l'endroit est connu pour être agréable...Je reviendrai plus tard, au calme... 




par Mys le jeudi 23 juin 2011 10:20
Pour celui qui s'en est allé...

Dans toutes les larmes s'attarde un espoir.

Simone de Beauvoir -Les Mandarins-

par Mys le mardi 10 mai 2011 10:12
Les pieds sur terre mais le vague à l'âme. Tout n'est que contradiction...

Pas une minute à moi mais l'impression que rien n'avance, rien n'aboutit, l'impression de brasser du vent...

Je pense, à ça pour penser je pense...

Viendra t'-il un jour où mon esprit tourmenté se remettra au diapason de la sérénité et s'apaisera ?
par Mys le lundi 4 avril 2011 17:08
Choses qui font naître un doux souvenir du passé

Les roses trémières desséchées.
Les objets qui serviront à la fête des poupées.
Un petit morceau d'étoffe violette ou couleur de vigne, qui vous rappelle la confection d'un costume, et que l'on découvre dans un livre où il est resté, pressé.
Un jour de pluie, où l'on s'ennuie, on retrouve les lettres d'un homme jadis aimé.
Un éventail chauve-souris de l'an passé.
Une nuit où la lune est claire.

Sei Shonagon
-Notes de chevet-
par Mys le mardi 8 février 2011 12:46
"... J'ai la nostalgie d'une de ces vieilles routes sinueuses et inhabitées qui mènent hors des villes... une route qui conduise aux confins de la terre... où l'esprit est libre..."

Henry David Thoreau



par Mys le vendredi 21 janvier 2011 09:38
" Clore des cycles, fermer des portes, finir des chapitres -peu importe comment nous appelons cela, l'important est de laisser dans le passé les moments de la vie qui sont achevés. "

  Paulo Coehlo -Le zahir-
par Mys le mercredi 1 décembre 2010 11:01

" Il faut compenser l'absence par le souvenir. La mémoire est le miroir où nous regardons les absents."


- Joseph Joubert - Pensées
par Mys le dimanche 24 janvier 2010 10:24

Le 21 janvier, notre chat "Chaton" a été percuté par une voiture, nous avons perdu un gentil compagnon, affectueux, trés câlin et trés présent dans notre vie. Il avait découvert notre jardin et avait choisi de passer un moment de sa vie auprès de nous. Notre peine est grande.