Les Rêves de Mys

 

Partager le plaisir de découvrir, de créer, de rêver, de ces "petits riens" qui font nos vies et échanger idées, belles images et savoir-faire.

<novembre 2018>
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
3456789

Archives
octobre 2018 (5)
septembre 2018 (4)
août 2018 (10)
juillet 2018 (3)
juin 2018 (10)
mai 2018 (5)
avril 2018 (5)
mars 2018 (8)
février 2018 (5)
janvier 2018 (3)
décembre 2017 (8)
novembre 2017 (3)
octobre 2017 (9)
septembre 2017 (5)
août 2017 (6)
juillet 2017 (3)
juin 2017 (12)
mai 2017 (11)
avril 2017 (12)
mars 2017 (8)
février 2017 (6)
janvier 2017 (2)
décembre 2016 (9)
novembre 2016 (6)
octobre 2016 (2)
septembre 2016 (8)
août 2016 (12)
juillet 2016 (6)
juin 2016 (6)
mai 2016 (5)
avril 2016 (6)
mars 2016 (8)
février 2016 (8)
janvier 2016 (8)
décembre 2015 (6)
novembre 2015 (1)
octobre 2015 (10)
septembre 2015 (6)
août 2015 (8)
juillet 2015 (10)
juin 2015 (8)
mai 2015 (8)
avril 2015 (7)
mars 2015 (8)
février 2015 (6)
janvier 2015 (8)
décembre 2014 (9)
novembre 2014 (4)
octobre 2014 (7)
septembre 2014 (5)
août 2014 (10)
juillet 2014 (6)
juin 2014 (9)
mai 2014 (7)
avril 2014 (9)
mars 2014 (8)
février 2014 (7)
janvier 2014 (11)
décembre 2013 (9)
novembre 2013 (8)
octobre 2013 (5)
septembre 2013 (7)
août 2013 (8)
juillet 2013 (11)
juin 2013 (7)
mai 2013 (6)
avril 2013 (6)
mars 2013 (5)
février 2013 (6)
janvier 2013 (9)
décembre 2012 (7)
novembre 2012 (6)
octobre 2012 (11)
septembre 2012 (9)
août 2012 (7)
juillet 2012 (10)
juin 2012 (10)
mai 2012 (10)
avril 2012 (14)
mars 2012 (8)
février 2012 (11)
janvier 2012 (11)
décembre 2011 (9)
novembre 2011 (11)
octobre 2011 (11)
septembre 2011 (9)
août 2011 (12)
juillet 2011 (10)
juin 2011 (9)
mai 2011 (12)
avril 2011 (10)
mars 2011 (12)
février 2011 (11)
janvier 2011 (9)
décembre 2010 (12)
novembre 2010 (9)
octobre 2010 (10)
septembre 2010 (12)
août 2010 (11)
juillet 2010 (12)
juin 2010 (8)
mai 2010 (9)
avril 2010 (7)
mars 2010 (6)
février 2010 (9)
janvier 2010 (3)
décembre 2009 (1)
novembre 2009 (4)
septembre 2009 (3)
août 2009 (6)
juillet 2009 (2)
juin 2009 (2)

Quelques citations...
 Nous ne devrions jamais avoir honte de nos larmes, car c'est une pluie qui disperse la poussière qui recouvre nos coeurs endurcis.
Charles Dickens- Les grandes espérances

 
 Je ne sais pas ce qui est beau, mais je sais ce que j'aime et je trouve ça amplement suffisant.
-Boris Vian-
 
 Le bonheur est une petite chose que l'on grignote assis par terre au soleil.
-Jean Giraudoux-

 
 Il est des moments où il faudrait oublier les vieux espoirs et s'en créer de nouveaux.
-Johann Friedrich von Schiller-
 
 Il y a des moments où il faut encore courir des risques, faire des pas fous.
-Paulo Coelho- Sur le bord de la rivière Piedra

 
 L'automne, c'est cousu de moments de grâce qui ne durent pas.
-Janine Boissard- La maison des enfants
C'est très important le rire, il brise le mur de la peur, de l'intolérance et du fanatisme.
-Tahar Ben Jellon- La nuit sacrée

 Le temps est ce que nous sommes. Il est sur notre visage, dans nos silences, dans notre attente. Méritons le temps de la patience et des jours où rien n'arrive.
-Tahar Ben Jellon- La nuit sacrée
La patience est l'art d'espérer.
- Luc de Clapiers, Marquis de Vauvenargues-
Cueillons les douceurs, nous n'avons à nous que le temps de notre vie.
- Proverbe perse -
Quand on aime la vie, on aime le passé,parce que c'est le présent tel qu'il a survécu dans la mémoire humaine.
-Marguerite Yourcenar- Les yeux ouverts

Soyez reconnaissants aux personnes qui nous donnent du bonheur. Elles sont les charmants jardiniers par qui nos âmes sont fleuries.
- Marcel Proust -
Le souvenir c'est la présence invisible.
- Victor Hugo - Océan prose

Le souvenir est le parfum de l'âme.
- George Sand -
Il y a des moments doublement mélancoliques et mystérieux, où notre esprit semble éclairé à la fois par le soleil qui se couche et par la lune qui se lève.
- Victor Hugo -

...Ne cultive pas les regrets, on ne récolte jamais que les sentiments que l'on sème...
- Charles Aznavour - Il te suffisait que je t'aime
Chacun de nous sent un jour le besoin d'exorciser ses démons, ceux qu'il connait et surtout ceux qu'il ignore et qui le poussent vers des ravins qu'il ne voit pas.
- Tahar Ben Jelloun - L'auberge des pauvres

La vie est semée de ces miracles que peuvent toujours espérer les personnes qui aiment.
- Marcel Proust - A l'aube des jeunes filles en fleurs
Chaque douleur est une mémoire.
- Eric Fottorino - Un territoire fragile

... Nos raisons renoncent mais pas nos mémoires ...
- J.J Goldman -
Je voudrais vous revoir
La mémoire, c'est curieux, s'attarde délicieusement là où les yeux ont pleuré.
- Hugo Pratt - Hugo Pratt en verve

Si quelque chose de précieux et d'irremplaçable disparait, nous avons l'impression de nous réveiller d'un rêve.
- Hermann Hesse -
Un peu de folie est nécessaire pour faire un pas de plus.
- Paulo Coehlo -
Manuel du guerrier de la lumière
... Il doit rester quelques rêves d'enfant cachés sous mon oreiller, je tenterais de ne pas les écraser avec ma tête lourde de soucis d'adulte...
- Mathias Malzieu - La mécanique du coeur
Aujourd'hui n'est que la mémoire d'hier, et demain le rêve d'aujourd'hui.
- Khalil Gibran - Le prophète

Les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais.
- Oscar Wilde -
... L'amour est bien le plus difficile des arts. Et écrire, danser, composer, peindre c'est la même chose qu'aimer. C'est du funambulisme. Le plus difficile, c'est d'avancer sans tomber.
- Maxence Fermine - Neige
La mélancolie, c'est le bonheur d'être triste.
- Victor Hugo -
Je suis plein du silence assourdissant d'aimer.
- Louis Aragon - Le fou d'Elsa

Le vrai rêveur est celui qui rêve de l'impossible.
- Elsa Triolet - Mille regrets
C'est fou comme la voix seule peut dire d'une personne qu'on aime - de sa tristesse, de sa fatigue, de sa fragilité, de son intensité de vivre, de sa joie. Sans les gestes, c'est la pudeur qui disparaît, la transparence qui s'installe.
- Philippe Delerm - La première gorgée de bière et autres plaisirs minuscules

Bonheur : un mot fragile, évanescent, léger surtout.
- Philippe Delerm -
Ce qu'il y a devant nous et ce que nous laissons derrière, ceci est peu de chose comparativement à ce qui est en nous. Et lorsque nous amenons dans le monde ce qui dormait en nous, des miracles se produisent.
- Henry David Thoreau -

Nous ne choisissons pas les choses qui nous touchent.
- Graham Greene -
Les mots sont les passants mystérieux de l'âme.
- Victor Hugo - Les contemplations

Il faut apprendre à oublier sans ça, l'existence devient impossible.
- Alice Parizeau - Survivre
Il y a des moments où les rêves les plus fous semblent réalisables à condition d'oser les tenter.
-Bernard Weber- La révolution des fourmis
On ne se souvient pas des jours, on se souvient des instants.
Les grandes passions se préparent en de grandes rêveries.
- Gaston Bachelard - La poétique de la rêverie
Le futur appartient à ceux qui croient à la beauté de leurs rêves.
- Eléanor Roosevelt -
L'art n'est que sentiment.
- Auguste Rodin -

Tu dois vivre dans le présent, te lancer au devant de chaque vague, trouver ton éternité à chaque instant.
- Henry David Thoreau -
Les fleurs du printemps sont les rêves de l'hiver racontés, le matin, à la table des anges.
- Khalil Gibran -

Quelle flamme pourrait égaler le rayon de soleil d'un jour d'hiver.
- Henry David Thoreau -
Si vous ne renoncez à rien, vous vous abstenez de choisir. Et quand on s'abstient de choisir, on s'abstient de vivre la vie que l'on voudrait.
- Laurent Gounelle - L'homme qui voulait être heureux
Dans le domaine de la sagesse, tout progrès exige une bonne dose de culot.
- Hanif Kwreshi - Intimité
L'arbre de la tristesse ne le plante pas dans ton coeur. Relis chaque matin le livre de la joie.
- Omar Khayyam -

L'avenir nous tourmente, le passé nous retient, c'est pour ça que le présent nous échappe.
- Gustave Flaubert - 
Le silence est une tranquillité mais jamais un vide ; il est clarté mais jamais absence de couleur ; il est rythme ; il est le fondement de toute pensée.
- Yehudi Menuhin
-
La vie est comme un arc en ciel : il faut de la pluie et du soleil pour en voir les couleurs.
- A. Ramaiya -

La passion, cet absolu désir qu'on ne peut jamais combler quand il a pour moteur l'absence de l'autre.
- Jean Royer - La main cachée

Ce que la voix peut cacher, le regard le livre.
- Georges Bernanos - Dialogue des carmélites
Les seuls beaux yeux sont ceux qui vous regardent avec tendresse.
- Coco Chanel -

Savoir qu'il n'a plus rien à espérer n'empêche pas de continuer à attendre.
- Marcel Proust - A l'ombre des jeunes filles en fleurs
La tristesse va et vient comme les saisons.
- Diana Evans -

La vie n'est pas triste. Elle a des heures tristes.
- Romain Rolland -
L'imagination peint, l'esprit compare, le goût choisit, le talent s'exécute.
- Duc de Lévis - Maximes, préceptes et réflexions

L'amour fait songer, vivre, croire.
- Victor Hugo - Les contemplations
Toutes les batailles de la vie nous enseignent quelque chose même celles que nous perdons.
- Paulo Coelho - La cinquième montagne

Le jardin est une méditation à ciel ouvert, un secret révélé à qui le mérite.
- Ghislaine Schoeller - Marie d'Ispahan
Y a t 'il une oreille assez fine pour entendre le soupir des roses qui fanent ?
- Arthur Schnitzler -

Entre les désirs et leurs réalisations s'écoule toute la vie humaine.
- Arthur Schopenhauer -
On voit tellement de choses lorsqu'on ferme les yeux.
- Dominique Levy-Chédeville - Gaspard de la nuit et des étoiles

Nul ne rencontre deux fois l'idéal. Combien peu le rencontrent même une fois ?
- Oscar Wilde - Le portrait de Dorian Gray
Dans toutes les larmes s'attarde un espoir.
- Simone de Beauvoir - Les Mandarins

D'une joie même le souvenir a son amertume, et le rappel d'un plaisir n'est jamais sans douleur.
- Oscar Wilde - Le portrait de Dorian Gray
... Il faut savoir cacher sa peine sous le masque de tous les jours...
- Charles Aznavour - Il faut savoir
Les mains sont des symboles et parfois des révélations.
- Eve Belisle - Pension de famille
Il y a des mots qui pleurent et des larmes qui parlent.
- Abraham Cowley -

On a besoin des mains pour dire les choses que la parole ne traduit pas.
- Anne Hebert -Le torrent
Ce que la volupté a de délicieux, elle le reçoit de l'esprit et du coeur.
- Vauvenargues -

Une lettre c'est magnifique et précieux comme un morceau d'âme.
- Anne Dandurand - Petites âmes sous ultimatum
Sans vos gestes, j'ignorerais tout du secret lumineux de votre âme.
- José Ortega Y Gasset -

La vie est un sommeil, l'amour en est le rêve. Et vous aurez vécu, si vous avez aimé.
- Alfred de Musset -A quoi rêvent les jeunes filles
Ce sont mes amis qui m'ont fait aimer la vie. Ils me rendent meilleur à mesure que je les trouve meilleurs eux-mêmes.
- Jacques Chardonne -
La sagesse fait durer, les passions font vivre.
- Chamfort -
Je puis regretter d'avoir menti, d'être la cause de ruines et de souffrances mais fussé-je sur le point de mourir, je ne pourrais me repentir d'avoir aimé.
- Graham Greene - Le fond du problème
Les raisonnables ont duré, les passionnés ont vécu.
- Chamfort -
On peut sécher ses larmes, mais son coeur jamais.
- Marguerite de Valois -

La passion est un ouragan, quelque chose de sublime qui précipite le désastre. C'est une histoire qui se termine toujours mal.
- Tahar ben Jelloun - L'auberge des Pauvres
N'oubliez pas, on vit juste pour quelques rencontres.
- François Cheng -

L'absence est une ride du souvenir. C'est la douceur d'une caresse, un petit poème oublié sur la table.
- Tahar ben Jelloun - Moha le fou, Moha le sage
Le plus beau des lendemains ne nous rend pas la veille.
- Proverbe français -

La lecture, charmant oubli de vous-mêmes et de la vie.
- Rivarol - Rivaroliana

Comme sont subtils et nombreux, et lourds à porter, nos fourvoiements, nos pensées secrètes, nos espérances inavouées, les gestes que nous attendons d'autrui, ceux que nous retenons,les mots que nous voulons entendre, ceux que nous entendons et ceux qui n'ont pas été dits.
- Alice Ferney - La conversation amoureuse
Les rêves sont les clés pour sortir de nous mêmes.
- Georges Rodenbach - Le règne du silence (Au fil de l'eau)
On donne facilement des conseils, ça amuse beaucoup celui qui les donne et ça n'engage à rien celui qui les reçoit.
- A.Karr -
L'absence est le plus grand des maux.
- Jean de la Fontaine - Les Fables

Le bonheur c'est du chagrin qui se repose.
- Léo Ferret -

Aimer et être aimé sera la plus grande affaire de toute notre vie.
- Jean-Jacques Rousseau -
C'est toujours par hasard qu'on accomplit son destin.
- Marcel Achard -

L'avenir nous tourmente, le passé nous retient, c'est pour ça que le présent nous échappe.
- Gustave Flaubert - 

 

 


Mys annonce
Japon-Japonisme 1867-2018
Exposition au Musée des Arts Décoratifs à Paris (1er) jusqu'au 3 mars 2019
en savoir +
Japon-Japonismes, objets inspirés 1867-2018
Exposition au Musée des arts décoratifs -site Rivoli- à Paris (1er) jusqu'au 3 mars 2019
en savoir +
Esprit de mode (1915-1945)
Exposition au Musée des dentelles et broderie à Caudry (59) jusqu'au 15 septembre 2019
en savoir +
Foujita, l'étoffe d'un peintre
Exposition au Musée de la toile de Jouy à Jouy-en-Josas (78) jusqu'au 13 janvier 2019
en savoir +
Japon & Jouy -dialogues entre Sarasa & Indiennes-
Exposition au Musée de la toile de Jouy à Jouy-en-Josas (78) jusqu'au 13 janvier 2019
en savoir +
Le peuple des femmes nuages -Himalaya 1907-
Exposition au Musée Saint Rémi à Reims (51) jusqu'au 31 décembre
en savoir +
L'asie rêvée d'Yves Saint Laurent
Exposition au Musée Yves Saint Laurent à Paris (16e) jusqu'au 27 janvier 2019
en savoir +
Willy Ronis par Willy Ronis
Exposition au Pavillon Carré de Baudoin à Paris (20e) jusqu'au 2 janvier 2019 (prolongation)
en savoir +
Amour
Exposition au Louvre Lens à Lens (62) jusqu'au 21 janvier 2019
en savoir +
Haute Couture 1850-2010 -collection de la Villa Rosemaine- et Luxe obscur Yves Hayat
Expositions à la Chapelle de l'observance à Draguignan (83) jusqu'au 8 décembre
en savoir +
Exagérer pour inventer
Exposition de Joana Vasconcelos à l'Hôtel Départemental des Arts à Toulon (83) jusqu'au 18 novembre
en savoir +
Alphonse Mucha
Exposition au Musée du Luxembourg à Paris (6e) jusqu'au 27 janvier 2019
en savoir +
L'alchimie secrète d'une collection
Exposition de la collection printemps-été 1992 d'Azzedine AlaÏa à la Galerie Azzedine Alaïa à Paris (4e) jusqu'au 6 janvier 2019
en savoir +
Haute dentelle
Exposition à la Cité de la dentelle et de la mode à Calais (62) jusqu'au 6 janvier 2019
en savoir +
Silhouettes
Exposition au Musée de la mode à Albi (81) jusqu'au 30 décembre
en savoir +
Yokoso -Bienvenue au Jpon -Entre traditions et modernité-
Exposition au Parc de Wesserling -Ecomusée textile à Hussereau-Wesserling (68) jusqu'au 30 décembre
en savoir +
"Apparitions"
Exposition de photographies de Christine Mathieu à la Cité de la dentelle et de la mode à Calais (62) jusqu'au 24 février 2019
en savoir +
Emmanuelle Rybojad : Exposition lumineuse
Exposition au Royal Monceau à Paris (8e)
en savoir +
Peintures des lointains
Exposition au Musée du Quai Branly à Paris (7e) jusqu'au 6 janvier 2019
en savoir +
Papiers peints du futur
Exposition au Musée du papier peint à Rixheim (68) jusqu'au 31 décembre
en savoir +
L'histoire en costume - L'élégance au XVIIIe siècle
Exposition au Château de Champs-sur-Marne à Champs-sur-Marne (77) jusqu'au 2 novembre
DMC l'art du fil
-Histoire, actualités, Regards d'artistes- Exposition à l’Écomusée textile du Parc de Wesserling à Husseren-Wesserling (68) jusqu'au 30 décembre 2019
en savoir +

Mys et les livres

Mys et la musique
par Mys le mardi 5 décembre 2017 00:00
J'ai profité des derniers beaux jours de novembre pour poursuivre mes escapades automnales.

Je me suis laissée guider pour découvrir au hasard des bois de vielles pierres à l'abandon (ou presque !).







Dans la lumière si particulière des journées d'automne les murs et troncs moussus, les immensités de feuilles mortes donnent à la forêt une atmosphère fantastique, on s'attend à tout moment à voir surgir et virevolter lutins, elfes et farfadets...







A défaut de ces petits êtres légendaires c'est un chevreuil que nous avons aperçu, mais trop rapide pour une photo !

par Mys le lundi 4 décembre 2017 11:53
Parcourir les bois sous un soleil discret et se retrouver dans cette ambiance automnale quasi surnaturelle.



Les arbres pleurent des feuilles mordorées,



nos pas foulent des tapis de feuilles rousses,


  
l'eau de l'abreuvoir s'écoule doucement.



Tout n'est que silence...

par Mys le vendredi 17 novembre 2017 13:56
"... L'eau transparente jouait si bien le miroir qu'il était presque impossible de deviner à quel endroit du talus d'émeraude commençait son domaine de cristal..."

Edgar Alan Poe
-Nouvelles histoires extraordinaires-






Contraste minéral





Rien que pour nos yeux...

par Mys le jeudi 26 octobre 2017 07:59
Avant que n'arrive mon inévitable période d'hibernation je profite de cette arrière-saison aux accents encore estivaux.
-Pensez 25° un 25 octobre !-

Entre flamboyance de l'automne et vieilles pierres je vagabonde dans les bois.



















Ces quelques heures de marche propices au papotage et aux confidences sont une nouvelle parenthèse.

Décidément ces derniers temps des rencontres bienveillantes et créatives, des opportunités, des inquiétudes qui s'estompent (même si le fond reste présent...), des projets et des rêves à réaliser embellissent Ma Vie


par Mys le mercredi 11 octobre 2017 09:43
Des envies de sorties en cette arrière-saison magnifique ce n’est pas ce qui manque !
Ce jour là ce fut une balade sur le Chemin des Douaniers au Cap d'Antibes.




La Côte a encore des allures et des couleurs d'été,





mais le calme est revenu !






Quelques Pélagia sont en vacances près des côtes !




Soleil, chaleur et bonne compagnie voilà les ingrédients de cette journée détente, contemplation et papotage au bord de l'eau.





Toutes ces heures volées aux habitudes sont un bienfait voire une nécessité, elles me permettent d'oublier temporairement les inévitables bourdons qui obscurcissent mon esprit et de repartir l'esprit plus léger pour les affronter...

par Mys le mercredi 30 novembre 2016 13:07
"A l'automne, les feuilles des arbres prennent de riches teintes d'or, de pourpre et de violet ;



-le soleil pare les nuages de couleurs plus splendides ;



-les forêts exhalent une odeur enivrante ;



 -et les feuilles qui tombent, et commencent à joncher les sentiers avertissent que tout va disparaitre, que tout va mourir, et invitent à contempler, avec plus d'attention et de recueillement, ces splendeurs qui vont s'effacer.




 Alors tous les sentiments prennent une teinte de douce mélancolie, l'amour s'empare du cœur avec une puissance jusque-là inconnue."



Alphonse Karr

par Mys le mercredi 23 novembre 2016 10:59
Cela fait 3 jours et il semble que ce ne soit pas terminé -dixit Ma Grenouille Météo- que le ciel déverse sur nos têtes des litres d’eau, parfois en fines gouttes, parfois en averses intenses bref nous pataugeons un œil inquiet sur les rivières qui traversent Pégomas.

L'atmosphère sombre et inquiétante exacerbe les couleurs automnales des vignes qui ont enfin changé de couleurs.





Le vent violent en quelques rafales a déplumé les arbres, les feuilles détrempées de la glycine jonchent la terrasse.
Le balayage, joyeuseté de l'automne !



Alors, pour ne pas nous laisser envahir par la morosité, nous remettre un peu de baume au cœur et nous rappeler que dans le Sud on peut passer très rapidement du très mauvais au très beau -surtout lorsque Mistral s'en mêle- je partage la quiétude de ce lundi de début novembre où nous avons déjeuné sur la plage...



par Mys le mardi 8 novembre 2016 10:48
Il est tôt pourtant le soleil  a déjà enflammé l'horizon,



La température est proche de 0°,



la brume s'étend sur la plaine de Séranon,



Je m'en vais en promenade apprécier la flamboyance,

 



les détails



et les plaisirs de l'Automne dans cet arrière-pays grassois que j'aime tant...




L'automne c'est cousu de moments de grâce qui ne durent pas.
Janine Boissard -La maison des enfants-

par Mys le vendredi 4 novembre 2016 10:40
Avec sa bouille souriante et son nœud papillon il n'a vraiment fait peur à personne mon petit Gasper crocheté !!

Commencé l'année dernière il a fallu toute la persuasion d’Évelyne pour qu'il soit enfin terminé.

Il a pris ses aises dans mon jardin couleur d'automne avant d'aller retrouver ses Amis Crochetés chez Nathan.



par Mys le jeudi 13 octobre 2016 09:12
Maintenant c'est certain, à mon grand regret (clin d’œil à Christelle !),
  je peux ranger débardeurs et sandales pour sortir manches longues et chaussettes...

Pensez un peu, il y a 2 jours il est tombé de la neige à Gréolières !
En fait sur une courte période nous sommes passés de l'été à l'automne voire même à l'hiver !

Aujourd'hui c'est un ciel plombé qui accompagne ma journée,  les nuages filent vite poussés par le vent de l'aiga*, la pluie n'est pas loin...


Alors  pour égayer votre lecture je vous offre ces subtilités automnales :

Ce lever de soleil qui ourle d'or la lisière des nuages



ces gourmandises sucrées



Ces précieux fruits de saison


 
et ces dernières roses...




Bientôt chaudement emmitouflés nous irons admirer la flamboyance de la forêt et nous nous mettrons en quête de champignons...

*aiga : eau
par Mys le jeudi 22 septembre 2016 11:35

Couleurs et saveurs d'automne...



par Mys le mercredi 28 octobre 2015 13:55
Au fil des jours mon jardin s'est métamorphosé en une prairie fleurie et colorée



 noix, coings, raisin, les incontournables de l'automne sont là, prêts à être cueillis.







Cependant j'oscille entre mélancolie et sérénité.
En effet, malgré les plaisirs et la flamboyance que cette saison nous offre je réalise lorsque nous passons à l'heure d'hiver que l'automne et ses désagréments sont véritablement là...
Pourtant c'est maintenant que je vais reprendre mes ouvrages de broderie délaissés, me remettre à la couture et peut-être même au crochet.
C'est le moment de s'emmitoufler dans des écharpes douillettes, de remettre chapeaux et mitaines, de se réconforter avec quelques dégustations de tisanes et de thé.





Bref le temps de renouer avec toutes ces choses chaleureuses que j'affectionne...

par Mys le mardi 22 septembre 2015 14:26



Ciel roux. Ciel de septembre.
De la pourpre et de l’ambre
Fondus en ton brouillé.
Draperie ondulante
Où le soleil se plante
Comme un vieux clou rouillé.

Flots teintés d'améthyste,
Écumes en batiste
Aux légers falbalas.
Horizon de nuées
Vaguement remuées
En vaporeux lilas.

Falaises jaunissantes
Des mûres dans les sentes.
Du chaume dans les champs.
Aux flaques des ornières,
En lueurs prisonnières
Le cuivre des couchants.

Aucun cri dans l'espace.
Nulle barque ne passe.
Pas d'oiseaux aux buissons
Ni de gens sur l'éteule*.
Et la couleur est seule
A chanter ses chansons.

Apaisement. Silence.
La brise se balance
Que le bruit endormant
De la mer qui chantonne?
Ciel de miel. Ciel d'automne.
Silence. Apaisement

Jean Richepin
-La mer-

* éteule : chaume restant après la moisson.



par Mys le mardi 9 décembre 2014 13:41
Départ au petit matin du cœur de la Bourgogne pour rejoindre nos pénates azuréennes



Le paysage est enveloppé de brouillard, les arbres se distinguent à peine, le soleil tente une percée.



Au fil de notre voyage les écharpes de brume s'estompent laissant apparaitre verts pâturages et belles demeures.






La Drôme exhibe ses géantes ailées dans un ciel de coton.





Vignes et oliviers, bientôt chez nous...




par Mys le mercredi 12 novembre 2014 10:03
Le ciel balade aujourd'hui encore de gros nuages blancs, l'atmosphère est détrempée, le paysage délavé.
 C'est annoncé il va encore pleuvoir...



Pour ne pas sombrer,  je vous emmène pour une petite balade au cœur de l'automne.



Ce matin là,  promesse d'une belle journée.



Mordorés, ambrés, rouges éclatants,



 les végétaux rivalisent d'audace.



Quelques pas sur la mousse.


L'automne est une demeure d'or et de pluie
Jacques Chessex
  -Batailles en l'air-

par Mys le lundi 27 octobre 2014 11:10
Quand champignons il y a...

Qu'entends-je il y a des cèpes dans le Var (comme chaque année me direz-vous), oui mais là j'ai du temps donc j'y cours, j'y vole...
Mais où ?
Mes infos me précisent vers Plan de la Tour.
Doun es aco ?*
Une fois "le patelin" trouvé me voilà partie à la recherche de cette pépite dont je n'ai plus ramassé de spécimen depuis... une éternité !



S'arrêter au hasard (dans un environnement propice bien évidemment, chênes et bruyères au minimum), s'enfoncer dans un fouillis d'arbustes géants et tyranniques, accommoder son œil à la végétation et apercevoir enfin ce pour quoi on est là,
c'est jubilatoire
!!!!!



 Même si ce n'est pas un joli petit bouchon tout juste sorti de terre, un cèpe est un cèpe !



Une journée douce et ensoleillée, la baie de Saint Tropez ou de Sainte Maxime (je n'arrive plus à me situer !) comme panorama, un panier bien garni et hop un petit bonheur de plus...



*Où est-ce que c'est ça ?
par Mys le lundi 20 octobre 2014 14:43
Plage et baignade jusqu'au bout du bout !




Nonchalance en sandales et tee-shirt dans mon jardin de pâquerettes !



Jardinage en short et débardeur, assoiffée et en sueur comme aux plus belles heures de l'été !
(pas de photo, en effet, dans ces moments là je ressemble -selon l'expression favorite de ma mère- "à celle qui met le pou aux fèves", je vous laisse imaginer...)

Et pourtant nous sommes mi-octobre...

Mais voilà, avec une pointe de regret, en grande fille sage et raisonnable,  je vais ranger serviette et maillot, tongs et caracos car la météo nous prédit une baisse des températures et l'envie d'aller crapahuter dans les bois à la recherche de champignons me démange...



par Mys le jeudi 2 octobre 2014 10:55
L'automne est là (officiellement) et il est encore possible de profiter de journées estivales (météorologiquement parlant !).



Quand l'air et l'eau s'accordent je m'offre quelques baignades tranquilles et des contemplations reposantes.



Ce jour là en baie de Cannes se déroulaient les Régates Royales, de magnifiques voiliers naviguaient avec pour écrin les Iles de Lérins...



par Mys le jeudi 18 septembre 2014 14:05
Avant de clore le chapitre Été 2014 voici quelques souvenirs culinaires...

Côté salé,


Petites courgettes rondes farcies -Recette Mumu !-


Beignets de fleurs de courgettes -Mon incontournable !-


Tomates "Cœur de Bœuf", Mozzarella di bufala, huile d'olive -amie- et basilic
*Les légumes viennent de -Pégomas le Bas- c'est à dire de chez Mon Tonton !

Côté sucré...


Cannoli -Recette expérimentale !-


Salade de pêches blanches, sirop de sucre Moscovado et pointe de menthe fraiche -Improvisation !-

Et parce que l'Automne a tendance ces jours passés à montrer son nez,


Risotto aux chanterelles

Plaisirs des yeux et des papilles, les recettes sont à votre disposition...

par Mys le mardi 16 septembre 2014 13:03
Après la vie de patachon des mois d'été il faut se rendre à l'évidence le temps de la rentrée est arrivé.
Même sans contraintes cette période charnière est toujours un peu délicate pour moi qui suis nostalgique des beaux jours.

Pourtant...
J'aime cette arrière-saison, ses journées encore chaudes et ensoleillées qui permettent  la baignade dans un environnement calme et serein et les déjeuners en plein air.



J'apprécie les  signes délicats de  l'automne qui  s'installe ; la nuit qui arrive plus tôt, le fond de l'air qui se fait plus frais en soirée, le raisin qui mûrit...



Et ce qui ne trompe pas c'est la frénésie de rangement qui s'empare de moi chaque année à cette période !
Alors pleine d'entrain je m'en vais commencer mon grand ménage d'automne...

par Mys le samedi 30 novembre 2013 09:40
Le soleil s'est couché ce soir dans les nuées ;
Demain viendra l'orage, et le soir, et la nuit ;
Puis l'aube, et ses clartés de vapeurs obstruées ;
Puis les nuits, puis les jours, pas du temps qui s'enfuit !

Tous ces jours passeront ; ils passeront en foule
Sur la face des mers, sur la face des monts,
Sur les fleuves d'argent, sur les forêts où roule
Comme un hymne confus des morts que nous aimons.

Et la face des eaux, et le front des montagnes,
Ridés et non vieillis, et les bois toujours verts
S'iront rajeunissant ; le fleuve des campagnes
Prendra sans cesse aux monts le flot qu'il donne aux mers.

Mais moi, sous chaque jour courbant plus bas ma tête,
Je passe, et, refroidi sous ce soleil joyeux,
Je m'en irai bientôt, au milieu de la fête,
Sans que rien manque au monde, immense et radieux !

Victor Hugo -Les feuilles d'automne-



par Mys le lundi 4 novembre 2013 15:41
L'air est doux, le ciel un peu plombé, c'est le temps idéal pour contempler la palette de l'automne au milieu des bois, pour admirer les contrastes et les subtilités de la Nature...

La Géante Dégingandée,



L’infiniment petit et le vert éclatant des mousses, le vert de gris et le jaune des lichens, le rouge des gratte-culs,







Les écorces extérieures, les poussières intérieures...



Toutes ces choses apparemment anodines qui charment mon œil...


*Cose naturali : choses naturelles

par Mys le jeudi 31 octobre 2013 11:10
Un jour à la montagne, le lendemain à la mer c'est le grand privilège d'habiter ici...

Crapahuter dans les bois vers Saint-Auban










Ou parcourir la plage de La Bocca jusqu'à Cannes les pieds dans l'eau à la recherche de bois flotté, de verre poli et de coquillages










La douceur du temps de cette fin octobre permet de jolies ballades pleines de contrastes.
par Mys le jeudi 24 octobre 2013 12:38
N'ayant pas appris le japonais en 2ème langue ! je me suis demandée si j'allais être capable de réaliser le modèle qui me plaisait dans -Beige brown black & gray- bouquin de sacs japonais...en japonais.



Des dessins explicites, un système métrique identique au nôtre (!) m'ont convaincue de me lancer.

Voici ma pochette aux couleurs d’automne



réalisée à ma façon, avec des tissus piochés dans ma "Réserve de trésors",



avec un peu de doublure noire, un cordonnet de passementerie, des coutures à la machine...


Je suis assez contente de moi !

Conclusion : il n'était pas nécessaire que j'apprenne le japonais !
par Mys le mardi 15 octobre 2013 12:36
Sur la plaine, à petits bruits,
Il a plu toute la nuit.
Et maintenant, goutte à goutte,
Le bois ruisselant s'égoutte.
Et voilà qu'en bataillons
S'éveillent les champignons.
Mousserons et chanterelles
Aux amusantes ombrelles
Courons le long des halliers*
Et remplissons nos paniers...


Géo Norge (Georges Mogin)



*hallier : buisson servant de refuge au gibier


Sous un ciel bleu azur mais par un froid mordant (mistral avait soufflé les jours précédents), dans une forêt pas encore mordorée j'ai crapahuté de vallons en collines mon panier sous le bras à la recherche de champignons ; point de sanguins (certains disent que c'est trop tôt...) mais un tapis de délicates chanterelles cachées entre herbes et écorces.
Découverte jubilatoire !



Après cela je me suis faite une raison, l'automne est bel et bien là.


par Mys le mardi 17 septembre 2013 11:53
Ce n'est plus vraiment l'été mais pas encore l'automne (du moins dans le sud).

Un moment intermédiaire que j'apprécie beaucoup.



Les brumes de chaleur se sont dissipées, le ciel est redevenu limpide ; le fond de l'air se fait plus frais, mes pieds migrent de sandales en ballerines, j'ai troqué mon débardeur contre un tee shirt avant d'enfiler une petite laine ; dans mon jardin doucement les prémices de l'automne s'installent, raisin, coings, noix et jujubes changent de teintes, bientôt ce sera ballades dans les bois pour les champignons et pour se remplir les yeux des flamboyances de l'automne.



L'atmosphère redevient calme après cet été riche en émotions, en moments de partage et la Vie nous réserve d'autres belles surprises...


par Mys le vendredi 9 novembre 2012 20:12
"C'est à l'automne que la nature semble revêtir sa dernière et plus belle robe...

A l'automne,  les feuilles des arbres prennent de riches teintes d'or, de pourpre et de violet ;
 le soleil pare les nuages de couleurs plus splendides ;




les forêts exhalent une odeur enivrante et les feuilles qui tombent, et commencent à joncher les sentiers, avertissent que tout va disparaître, que tout va mourir, et invitent à contempler, avec plus d'attention et de recueillement, ces splendeurs qui vont s'effacer.



 Alors tous les sentiments prennent une teinte de douce mélancolie ; l'amour s'empare du cœur avec une puissance jusque-là inconnue."


Alphonse Karr -Geneviève-

par Mys le jeudi 8 novembre 2012 13:27
Un air printanier flotte sur mon jardin




Chèvrefeuille et lilas sont en fleurs

J'ose espérer que cette floraison inattendue est due à la douceur et non "au chant du cygne" de mes arbustes.

Cette douceur du temps me fait regretter de devoir rentrer en fin d'après-midi lorsque le soleil se cache. Mais je sais que comme chaque année, brutalement le froid va s'installer et que nous plongerons les deux pieds dans l'hiver sans avoir eu de véritable automne... Ainsi vont les saisons dans le sud

par Mys le samedi 13 octobre 2012 17:18
A regret j'ai rangé les nu-pieds, les robes légères, les chaises longues et l'insouciance de l'été.

L'automne s'installe doucement.Tout est pareil mais il y a ce je ne sais quoi de différent dans l'atmosphère...



 Mon jardin est couvert d'un tapis de pâquerettes, les coings, les noix et le raisin mûrissent, les champignons se découvrent dans les bois,  l'aube et le crépuscule se nimbent de teintes rosées et orangées, bientôt la végétation se parera de flamboyances, les rituels d'après-midi renaitront ; thé, brioche et petites douceurs, les châles et écharpes douillets envelopperont nos cous frileux...




J''aime cette saison où tout s'apaise, pourtant je sens poindre la mélancolie, compagne des jours moroses...



par Mys le mardi 29 novembre 2011 15:19
Les quelques 700 kilomètres aller vers Paris en voiture ainsi que le retour m'ont laissée tout loisir d'admirer le paysage et les éléments...

Le brouillard qui transforme les sources lumineuses en halos brillants évanescents,


la brume "effilochée" qui laisse apparaître des vues aux tons fondus...

Les immensités des champs colorés comme des palettes de peintres, les "barrières" d'arbres ornés de boules de gui,


les vaches paisibles, les villages, les maisons de maîtres,


les châteaux perchés...

Les champs d'éoliennes, version moderne des moulins de Don Quichotte !


Et comment oublier ce ciel qui a accompagné notre retour ?


Un instantané de La France. Bien sûr ce ne sont que des choix personnels guidés par ma sensibilité et les opportunités de faire les photos. Autant de personnes autant d'albums différents...
par Mys le jeudi 10 novembre 2011 15:49
Après la pluie
Les chrysanthèmes
imperceptiblement se relèvent

Bashô



Extrait "emprunté" à l'ouvrage  -Une saison au Japon- de Sandrine Bailly

par Mys le mercredi 9 novembre 2011 14:41



Un peu de couleur, de flamboyance dans cette grisaille nous fera le plus grand bien...




par Mys le mercredi 9 novembre 2011 14:05


... Les feuilles mortes se ramassent à la pelle,
Tu vois je n'ai rien oublié.
Les feuilles mortes se ramassent à la pelle,
Les souvenirs et les regrets aussi...

Jacques Prévert

par Mys le mardi 8 novembre 2011 16:31
Les trois cours d'eau qui traversent Pégomas, si paisibles habituellement sont devenus des "furies" boueuses, ils  ont pris la "clé des champs"  gonflés par les pluies incessantes et soutenues ainsi que par les eaux de ruissellement, envahissant rez de chaussée, caves, routes et nécessitant l'évacuation de personnes.




Deux jours et deux nuits de pluie, vent et orages, ballets de gyrophares et concert de sirènes...



On est bien peu de choses face aux éléments déchaînés.

Sur mes collines pas de soucis mais quelle désolation ces branchages, cailloux, boues, eaux ruisselantes et murs effondrés...

Reste à pomper, vider, éponger, déblayer, nettoyer en gardant un œil sur ce ciel qui larmoie encore et toujours en charriant de si gros nuages noirs.




par Mys le lundi 24 octobre 2011 14:00
Problème gourmand :

1) 7,5 kgs de coings + 7,5 l d'eau = 6 kgs de jus de coings + 4 kgs de pulpe de fruit

2) 6 kgs de jus de coings + 3 kgs de sucre + 3 gousses de vanille = 18 pots de gelée de coings, translucide, rosée, parfumée...

3) 4 kgs de pulpe de fruit + 2 kgs de sucre + 2 gousses de vanille = 1 plaque de 1,40 X 0,30 m de pâte de coings

Finalement les "mathématiques gourmandes" ne sont pas si compliquées !!!!



par Mys le lundi 26 septembre 2011 14:50
Depuis le 21 septembre c'est l'automne d'après le calendrier pourtant les journées sont encore chaudes, le soleil bien présent et l'eau de mer pas si froide que ça...

Un peu de fraîcheur le matin et le soir, la nuit qui arrive plus tôt, le soleil qui se lève plus tard, le raisin et les coings qui mûrissent au jardin, voila pour moi les seuls vrais signes de cet automne .

Débuté dans la peine et la tristesse j'ai vécu cet été dans un tourbillon de balades, d'amitié, de partage et de grandes tablées moi qui ait pendant des années tant redoutée cette saison. J'ai retrouvé des personnes précieuses que j'avais un peu négligées.

Cette arrière-saison estivale qui se prolonge me ravit.

Je n'irai pas jusqu'à dire que j'ai "retrouvé la paix" mais je suis en ce moment  dans un état "serein", pas de "vieux démons" comme j'ai l'habitude d'appeler ces sentiments négatifs qui n’empêchent d'avancer...

"Ne restez pas bloqués par le passé, ne vous projetez pas trop loin dans le futur, soyez réceptifs au présent, aimez ici et maintenant."

Voilà ce que me conseillait mon horoscope il y a deux semaines. Amusant...



par Mys le jeudi 11 novembre 2010 17:34



" Le temps est encore tiède, la lumière encore claire : mais les lotus, déjà touchés par le froid des matins, penchent sur l'eau leurs feuilles jaunies. La mélancolie de novembre s'ajoute à celle de toute cette antiquité morte qu'on sent autour de soi tombée sous l'herbe et la mousse.
"

Pierre Loti


Extrait "emprunté" à l'ouvrage  -Une saison au Japon- de Sandrine Bailly.
par Mys le jeudi 4 novembre 2010 08:38
Petite douceur (pour 4) de saison pour terminer un déjeuner dominical, pour faire plaisir à ses copines, pour un goûter improvisé ou pour son plaisir perso...Faîtes donc comme il vous plaira...

- Peler 8 poires (martin-sec, comice, Louise Bonne ou conférence), les couper en deux, ôter le cœur et couper les en quartiers,
- Dans une poêle faire chauffer à feu doux 2 càs de miel (j'utilise du miel d'acacia), 4 brins de thym et une gousse de vanille fendue et grattée,
- Laisser cuire doucement jusqu'à ce que le miel caramélise,
- Ajouter les quartiers de poire et 8 grapillons ou grains de raisin blanc, remuer délicatement afin d'enrober les fruits dans le miel et cuire 3 à 4 minutes,
- Verser un jus d'orange dans la poêle, remuer le tout et retirer du feu,
- Peler 8 mandarines ou clémentines, les séparer en quartiers, les ajouter dans la poêle et remettre sur le feu 1 minute,
- Servir tiède après avoir retiré le thym et la vanille.

Recette librement inspirée de Nature, Alain Ducasse Editions
par Mys le vendredi 29 octobre 2010 19:21
La gelée de coing est en pots, la pâte de coing est en train de sécher, les noix sont ramassées, le raisin est mûr et prêt à  être cueilli,maintenant que mes "travaux" d' automne sont presque achevés, j'irai bien me mettre en hibernation quelques temps...
par Mys le vendredi 29 octobre 2010 13:53
Ballade dans l'arrière-pays grassois, à Saint-Auban (06) vers l'Arpille avec l'espoir de ramasser quelques champignons.



Arrivée matinale avec une température fraîche, très fraîche (-2°C), les flaques d'eau sont gelées, le nez, les oreilles et les mains aussi ; le temps n'est pas au grand soleil, la lumière est voilée...

Six kilomètres de marche dans des escarpements herbeux, mousseux arborés de pins, sapins, buis, houx (avec des boules comme à Noël !), lavandes et autres...





Et au détour de... rien du tout cette ruine ; maison, bergerie ; je ne sais pas, la date sur l'un des piliers me laisse sans voix, ai-je bien lu : 1638. Ben dis donc...



Personne, le silence, uniquement cette atmosphère si particulière de sous-bois, cette odeur d'humus et de bois humide, ce plaisir de marcher sur la mousse ; une journée parfaite au grand air, quelques photos et des champignons, sanguins et chanterelles, pour accompagner un gigot d'agneau à la peau croustillante et des pommes de terre "grenaille".


par Mys le samedi 23 octobre 2010 16:57



Tiens, tiens, qu'est-ce donc... un petit ouvrage en hardanger sur une toile rouge-rose...? Que nenni juste un champignon pas comestible du tout (Clathrus ruber peut-être).



Et ceci est-ce une exposition en plein air d'ombrelles chinoises...? Bien sûr que non, simplement un champ de coulemelles ou lépiotes élevées ; avec leurs immenses chapeaux plus grands que ma main ouverte, jamais au cours de mas ballades dans les collines de mimosas je n'en avais vu autant dans un même endroit. Impressionnant.


par Mys le mercredi 13 octobre 2010 12:36


" En automne, c'est le soir [que je préfère]. Le soleil couchant darde ses brillants rayons et s'approche de la crête des montagnes. Alors les corbeaux s'en vont dormir, et en les voyant passer, par trois, par quatre, par deux, on se sent délicieusement triste. Et quand les longues files d'oies sauvages paraissent toutes petites ! c'est encore plus joli. Puis après que le soleil a disparu, le bruit du vent et la musique des insectes ont une mélancolie qui me ravit. "

Sei Shônagon


par Mys le mercredi 13 octobre 2010 12:17
L'automne prend ses quartiers à petits pas, les arbres jaunissent, les fruits murissent.
Le jujubier a revêtu  sa parure automnale et le cognassier sur son tronc tout frêle est chargé de tant de fruits que ses branches ploient, dans quelques jours je vais les cueillir et faire gelée et pâte de coing...







par Mys le mardi 28 septembre 2010 20:29
En ce début d'automne, je viens partager avec vous cette coutume japonaise où une promenade dans des lieux réputés -à l'automne- permet d'apprécier la beauté du feuillage "incandescent"  des érables et des ginkgos : "La chasse aux érables"
par Mys le dimanche 26 septembre 2010 20:00
" Ça et là, sur les pentes gazonnées, il y a des touffes de bambous argentés qui sont des verdures presque blanches ; des érables rouges qui semblent des arbres en corail, et je ne sais quelles broussailles dont le feuillage est d'un violet de scabieuse... Il y a un calme particulier dans ces jardins d'ordinaire impénétrables, un silence à part, une mélancolie suprême augmentée aujourd'hui par ce déclin d'automne. "

Pierre Loti


Extrait "emprunté" à l'ouvrage -Une saison au Japon- de Sandrine Bailly.
par Mys le jeudi 23 septembre 2010 15:24
On ne le croirait pas grâce à la chaleur du temps mais aujourd'hui c'est l'automne, ce temps de l'équinoxe avec son équilibre entre le jour et la nuit, cette saison intermédiaire pleine d'attraits.

Feu d'artifice de couleurs fauves et chaudes, les arbres vont se parer tout doucement de flamboyance, la lumière se fait différente, le soleil devient rasant...
Les fruits de l'automne déjà là poursuivent leur maturation, les coings font ployer les branches ; gelée et pâte de coings au programme ; les grappes de raisin muscat vont devenir dorées, les noix et les noisettes sont là aussi...

L'automne, c'est aussi ce moment de l'année qui "distille" son atmosphère mélancolique ; journées plus courtes, premières brumes, lumière moins vive, premiers jours pluvieux et froids...

Et même si pour le moment c'est juste une date sur le calendrier, il va bien falloir s'y faire l'été va s'éloigner...

Matin d'octobre

C'est l'heure exquise et matinale

Que rougit un soleil soudain ;

A travers la brume matinale

Tombent les feuilles du jardin.


Leur chute est lente. On peut les suivre

Du regard, en reconnaissant

Le chêne à sa feuille de cuivre

L'érable à sa feuille de sang.


Les dernières, les plus rouillées,

Tombent des branches dépouillées ;

Mais ce n'est pas l'hiver encor.


Une blonde lumière arrose

La nature, et dans l'air tout rose,

On croirait qu'il neige de l'or.


- François Coppée - Le cahier rouge

 
par Mys le mercredi 18 novembre 2009 10:20

Au gré de mes ballades dans les bois aux heures tièdes de la journée entre ombre et lumière, les couleurs de l'automne illuminent la fôret.

Rien d'autre à ajouter, il suffit de regarder et de se laisser aller à la contemplation...

C'est juste magnifique!




par Mys le lundi 9 novembre 2009 10:04

Voici deux desserts d'automne faciles, rapides à préparer et délicieux à déguster avec une tasse de thé... 

Crumble  fruits et chocolat

Préchauffer le four à 200°C.
Casser en petits morceaux grossiers 200g de chocolat à dessert bien dosé en cacao.
Travailler dans un saladier avec les doigts 200g de farine, 50g de cassonnade, 100g de beurre ramolli et le chocolat en morceaux jusqu'à obtenir une pâte sableuse.
Peler 2 poires, 2 bananes, 1/2 ananas (frais ou en boîte), couper les fruits en petits dés.
Ajouter 50g de cerneaux de noix hachés grossièrement.
Répartir fruits et noix dans un plat à gratin.
Recouvrir avec la pâte sableuse.
Cuire 30 minutes environ (la croûte doit être dorée).

 

Crumble de pommes au pain d'épices

Préchauffer le four à 220°C.
Peler 5 pommes reinettes du Canada, enlever les coeurs et découper les pommes en morceaux grossiers.
Dans une poële, chauffer 40g de beurre, y faire sauter les pommes.
Laisser cuire quelques minutes, ajouter 1 cuillère à soupe de cassonnade, 1 pincée de cannelle moulue et 1 pincée de gingembre moulu, remuer et couper le feu.
Emietter 6 à 8 tranches de pain d'épices (j'utilise le pain d'épices GERBLE au son de seigle,pas trop sucré) dans un saladier, rajouter 40g de beurre ramolli et 1 cuillère à soupe de cassonnade, travailler à la main jusqu'à obtenir une pâte sableuse.
Répartir les pommes dans un plat à gratin ou dans des ramequins individuels.
Recouvrir avec la préparation au pain d'épices.
Cuire 10 minutes environ, surveiller la croûte qui ne doit pas brûler.

Régalez-vous!!!